Ecriture 2.0: concours de micro-roman sur twitter

Un concours d’écriture (en anglais) a été lancé sur Twitter, avec comme contrainte, une limitation à 140 caractères. Cette contrainte donne lieu a un nouveau style d’écriture, original et percutant. Voici les gagnants:

Premier:

“Time travel works!” the note read. “However you can only travel to the past and one-way.” I recognized my own handwriting and felt a chill.

Deuxième:

Tony was a snitch, so I wasn’t surprised when his torso turned up in the river. What did surprise me, though, was where they found his head.

Troisième:

When Gibson hit that homerun in the fall of eighty-eight, my old man had never been so happy. He hugged me for the first time. I was eleven

Mention honorable 1

Happily sobbing she held the boy, her memory of his violent conception falling away. She had learned to love him, this would be her revenge.

Mention honorable 2

The priest at the funeral home asked if she had been a loving mother. The children all stared at each other. The silence spoke volumes.

Pour plus de détail sur le concours…

Intéressant, non ? Le micro roman, nouveau style entre le haiku et la nouvelle ? A quand la version française du concours ?

Un commentaire

  • Bonjour,

    Voici un très intéressant article qui montre l’engouement naissant pour les microtextes.

    Le terme « microroman », utilisé ici, est en fait, à mon sens, synonyme de « micronouvelle ».

    Personnellement, je m’essaie à la micronouvelle depuis quelques mois. J’ai tenté sur mon site une première approche de définition de ce genre nouveau pour la littérature française mais reconnu depuis des années dans les littératures hispaniques et anglaises, avec notamment quelques textes que j’espère pas trop moches (http://www.vincent-b.sitew.com).

    Je vous encourage aussi à jeter un oeil sur les délicieuses micronouvelles de Jacques Fuentealba, dont vous trouverez les titres facilement sur l’article « Micronouvelle » de Wikipedia.

    Je vous souhaite à tous et toutes beaucoup de plaisir avec ce nouveau genre de littérature !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *