Reflexion: Quel avenir pour le business de la musique ?

Le monde de la musique en ligne se cherche toujours. Labels participatifs, sites de streaming à la Spotify, Deezer, financés par la pub ou le premium, licence globale, vente directe aux fans, sponsoring… quel avenir pour l’industrie de la musique à l’heure d’internet ?

Après l’annonce de la fermeture du label participatif francais Spidart, le modèle des labels participatifs montre il ses limites ? C’est la question que pose Bidibule sur son blog. Le même se demande si le modèle des sites de streaming de musique va péter ou pas ?.  Chez Yozik on ne croit pas trop au modèle du streaming non plus mais plus à la vente directe.

Il y a bien aussi la piste de la licence globale qui pourrait permettre aux musiciens de monétiser leur œuvres, mais mieux vaut ne pas trop compter dessus pour l’instant.

Moi de mon coté, je crois plutôt au live et à la puissance du contact direct avec les fans (voir la formule magique pour les nouveaux modèles économiques de la musique) même si je pense que pour certains artistes la collaboration directe avec des entreprises (sponsoring, production de musique pour des vidéos virales, …) peut aussi être une piste intéressante de financement.

Et vous, vous en pensez quoi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *