Promouvoir et vendre ses œuvres: 5 points importants pour réussir

Voici 5 points sur lesquels vous devriez particulièrement réfléchir AVANT de démarrer votre promotion (que ce soit sur internet ou pas). Ces points s’adressent à des artistes plutôt confirmés et qui veulent structurer leur démarche de promotion. Ils demandent un travail assez conséquent et nécessiteront sûrement l’assistance de personnes extérieures. Encore une fois cet article est centré sur la musique, mais pourra inspirer d’autres artistes.


Les 5 points

Ces 5 points sont inspirés de propos de Neil Cartwright, ex Chef de Projet nouveau média chez Sony Music UK, et maintenant consultant au sein de l’entreprise Million qui travaille avec des artistes comme Prodigy, Jamiroquai ou la plateforme de vente de musique en ligne « The Orchard ».

  1. Connaître votre public
  2. Créez du contenu que votre public aimera
  3. Placez votre contenu là ou votre public pourra le trouver
  4. Donnez des raison d’acheter
  5. Mesurez continuellement les résultats

Rentrons dans le détail.

Connaître votre public

Connaissez vous votre public ? Oui ? En êtes vous certain ?

Qui sont ils ? Jeunes, moins jeunes ? Hommes, femmes ? Avec le dernier iPhone ou une platine vinyle ? Quelles sont leurs habitudes, leurs envies ?? Quelles sont leurs idées, leur façon de parler ??

Interagissez avec votre public, en vrai après les concerts, sur internet via les réseaux sociaux, … parlez, mais surtout écoutez ! Mieux vous connaîtrez votre public, et mieux vous pourrez lui donner des choses qu’il aime sous la forme qu’il aime.

Créez du contenu que votre public aimera

Cela peut être du contenu multimédia (photos, vidéos, sons, …) mais hors ligne cela pourrait aussi être une jaquette de CD, une affiche, un tee-shirt original… Pour vous faire connaître sur internet, essayez de faire une vidéo « virale », cela ne demande pas forcément beaucoup de moyens, mais surtout de la créativité.

Placez votre contenu là ou votre public pourra le trouver

Ce n’est pas tout d’avoir un super clip vidéo, maintenant on en fait quoi ? On le met sur le site internet et on attends ? Ça peut durer longtemps…

Il vous faut aller au devant des gens. Placer votre contenu là ou il aura plus de chances d’être découvert par le public.

Facebook, Myspace, Twitter, Skyblogs, Youtube, Dailymotion, Viméo… Nombreux sont les endroits où les gens discutent et se détendent sur internet. Si vous connaissez votre public, vous aurez une idée des endroits où placer votre contenu pour que vos fans potentiels le trouvent.

Dans la vie réelle, identifiez les cafés, les salles, les lieux associatifs où votre public est susceptible de se trouver et placez y vos démos, fly, affiches…

Donnez des raison d’acheter

Il y a des milliers d’albums en vente dans les boutiques et sur internet et encore plus de musique téléchargeable gratuitement. Vous ne pouvez pas juste mettre un prix sur votre musique et espérer que cela va se vendre automatiquement.

Revenons sur la formule magique pour les nouveaux modèles économiques de la musique. Le premier point était de connecter avec les fans. D’abord pour les connaître et connaître leur besoins, leur envies, mais aussi pour créer une relation avec eux.

Le deuxième point c’est de donner des raison d’acheter. C’est à dire de proposer quelque chose qui a plus de valeur pour le fan que de la musique qui pourrait être téléchargée gratuitement et donc qui lui donne envie d’acheter.

La première raison d’acheter, c’est que l’on connaît l’artiste et qu’on l’apprécie.

D’où l’intérêt de cultiver une relation avec ses fans. L’artiste n’est pas juste un nom dans une playlist au milieu de milliers d’autres albums, mais une personne que l’on apprécie assez pour faire l’effort d’acheter.

Ainsi, on a vu que donner un CD gratuitement peut faire vendre de la musique. Comment ? En favorisant la découverte de l’œuvre par de nouvelles personnes, en créant un lien affectif entre le public et l’artiste qui approfondit la relation et fidélise les fans.

Sans aller jusqu’à donner un album CD, vous pouvez faire d’autres cadeaux pour favoriser la rencontre, par exemple donnez quelques chansons à télécharger à ceux qui s’abonnent à votre newsletter.

Ne vendez pas juste un CD. Pensez à vos fans et offrez leur des choses en plus.

Par exemple pour la commande d’un album CD, offrez le téléchargement immédiat de l’album au format mp3, ainsi les fans pourront écouter immédiatement la musique avant de recevoir le CD.

Proposez plusieurs options pour les différents goûts et budgets.

Certaines personnes aiment bien votre musique, mais ne sont pas prêtes à mettre beaucoup d’argent (ou du moins pas encore). D’autres, les fans purs et durs seraient prêts à acheter tout ce que vous produisez. Essayez de proposer diverses options pour satisfaire ces différents types de fans.

Bien comprendre votre public sera essentiel pour trouver une adéquation entre ce que vous pouvez vendre et les besoins de vos fans. Pour vous démarquer des autres artistes, vos « produits » devraient être très liés à votre style/personnalité.

Mesurez continuellement les résultats

Peut être le point le plus difficile pour beaucoup d’artistes. Car pour être efficace il faut être assez rigoureux, presque scientifique dans sa démarche et ça prend du temps.

Pourtant c’est très très important et surtout à ne pas négligez. Faire sa promotion sur internet peut prendre un temps énorme. Noter ce que vous faites et mesurer les résultats obtenus vous permettra de découvrir ce qui marche et ce qui ne marche pas dans votre promotion.

Cela vous aidera à concentrer vos efforts sur ce qui fonctionne le mieux. Quelle vidéo ou quelle chanson à marché le mieux ? Quel site a ramené le plus de trafic ? …

Pour mesurez le trafic sur votre site web, utilisez Google Analytics, gratuit et simple à utiliser. Créez un compte, ajoutez votre site et copier coller le code obtenu dans le code des pages de votre site. Après il n’y à plus qu’a observer.

Depuis peu, Myspace propose des statistiques sur les pages musique (à prendre avec des pincettes, la localisation des visiteurs semblant assez farfelue).

Coté vidéo, Youtube propose des statistiques très détaillés sur les spectateurs (cela ne semble pas être le cas chez Dailymotion).

Enfin, notez l’évolution du nombre de personnes qui vous suivent sur Facebook, Twitter, Myspace ou via votre newsletter.

De manière générale essayez de noter tout ce que vous faites dans un cahier ou un fichier et observez l’évolution des statistiques au cours du temps pour voir ce qui marche le mieux.

Conclusion

Faire sa promotion et vendre ses œuvres est un travail de longue haleine. La relation fans-artistes ne limite pas à une campagne marketing et la vente d’un produit. C’est une relation affective qui se prolonge sur la durée. Il vous faudra donc être actif et présent tout au long du processus. N’en faites pas des tonnes au début pour abandonner par la suite car il y a trop de travail. Commencez doucement et développez au fur et à mesure.

2 conseils pour finir:

  • soyez authentiques, soyez vous même. C’est ce qui vous différencie des autres artistes, fait que des gens s’intéresseront à vous et, pour certains, vous ferons de la promotion et achèterons vos œuvres.
  • si vous le pouvez, faites appel à une ou plusieurs personnes pour vous aidez dans votre promotion. Cependant, ne laissez pas tout reposer pas sur ces personnes et soyez directement impliqué dans le processus, que ce soit l’interaction avec les fans ou la stratégie.

3 commentaires

  • Bien bon article ma foi.

    Comme vous le faites remarquer, Trent Reznor a un peu posé les bases et depuis on suit.
    Tout le monde a fait remarquer que bon, ok, si on n’est pas NIN ça doit marcher quand même mais ce sera plus dur.
    Les 5 étapes me vont bien.
    Mais c’est sur l’étape « Placez votre contenu là ou votre public pourra le trouver » que le plus gros travail devrait être fait.
    Parce que de ce point de vue là être partout c’est être nulle part.
    Dont être à un endroit mais travailler cet endroit. Donner une sorte de réalité à la virtualité: j’ai un compte mais j’y existe aussi. Je parle, réponds, poste, réagis.
    Mais du coup je ne peux pas être partout.
    Comment choisir ? Jusqu’où s’impliquer?

  • Merci pour le commentaire 🙂

    Oui, en effet « Placez votre contenu là ou votre public pourra le trouver » demande du travail.

    Si on veut qu’il y ait une vrai efficacité, il faut suivre, interagir, maintenir et on ne peux pas faire ça partout et tout le temps. Il faut faire des choix…

    Je pense donc qu’au départ il faut tester plusieurs endroits et observer les réponses.

    Une même vidéo marchera peut être mieux sur dailymotion que sur youtube ou inversement.

    Un post sur un forum spécialisé générera peut être plus de retours qu’une campagne de promotion sur myspace.

    etc …

    d’où l’intérêt d’observer les stats pour voir ce qui apporte de la visibilité.

    Pour répondre aux questions: Comment choisir ? Jusqu’où s’impliquer?

    Je dirai donc commencer large, puis choisir ce qui marche le mieux et surtout que l’on est capable de maintenir, car pour que la promotion fonctionne il est vraiment important de travailler sa relation sur la durée

    Après pour moi l’étape « Créez du contenu que votre public aimera » est peut être encore plus importante. Car si le contenu est (très) bon, il se diffusera d’autant plus facilement.

  • Bonjour
    Le marché du CD contes (pour adultes), vous connaissez ?
    Voilà. Ma question :

    Je suis artiste conteuse et enregistrer est ma passion.
    Je viens d’enregistrer 8 contes pour adultes dans un studio pro à Paris.
    Investissement perso.
    Je suis soutenue par l’auteur de ces contes, Henri Gougaud, très connu par les amateurs de contes.
    Le résultat est beau.Comment m’y prendre maintenant pour que ce CD existe et soit diffusé ?

    Edition ?
    Vente par le net ? Compliqué ?

    MERCI

    Cordialement

    Gin CANDOTTI-BESSON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *