Artiste du web: La chanson du dimanche, le duo déjanté

la chanson du dimancheIls ont du talent, mais ils n’auraient probablement jamais été connu sans l’existence du web. Aujourd’hui la chanson du dimanche, duo déjanté avec une grosse patate.

Les idées les plus simples sont souvent les meilleures… La chanson du dimanche l’a bien compris. Leur recette ? Sortir en vidéo chaque semaine, une chanson sur un thème d’actualité. Pas de matériel spécial, seulement une grosse pèche et une bonne dose d’humour. La vidéo est tournée dans la rue et mise en ligne le dimanche (on imagine aisément la fiesta du samedi soir pour écrire la chanson…).

La Chanson du Dimanche est un groupe parisien composé de deux membres, Clément Marchand (guitare et chant) et Alexandre Castagnetti dit Alec (synthé et chant).

Chaque épisode commence de la même manière : un zoom sur un élément de l’arrière plan souvent en relation avec la chanson, puis Clément tousse pendant qu’Alec dit « Salut, c’est la chanson du dimanche ! La pêche ! 1-2(-3-4) » et lance un fond d’accompagnement sur son synthé, puis la chanson commence.
A noter qu’ils sont de vrais artistes 2.0 se sont rendus populaire grâce à l’utilisation de Myspace et de DailyMotion et du bouche à oreilles qui en a découlé. Ils sont même présents sur Wikipédia qui leur consacre un article.

Voici une petite sélection de leurs œuvres:

Simple, efficace et très drôle.

La pêche ?

Artiste du web: Improv’Everywhere, le collectif d’agitateurs qui créent du chaos et de la joie

Improv Everywhere est un groupe inclassable de New York qui organise des rassemblement de foules pour créer des événements surprenants et délirants dans des lieux publics. Malgré un fonctionnement proche des flash mobs (ils recrutent les « agents »pour leurs « missions » par internet), ils s’en distinguent par la qualité de leur organisation et le sens des évènements, toujours très pensé. Le but de tout ça ? Causer « du chaos et de la joie ».

A leur actif, plus de 70 évènements dont:

  • La boucle temporelle – un groupe d’agents se retrouvent dans un café et exécutent pendant une heure une séquence d’actions qui se répètent toutes les 5 minutes.

 

  • Best Buy – un groupe de 80 agents déguisés en employés débarquent en même temps dans un magasin Best Buy de New York et sèment la confusion.

 

  • No Pants – 900 agents enlèvent leurs pantalons et parcourent le métro de New York en sous vêtements. Si on leur demande pourquoi, ils disent qu’ils ont simplement oublié de mettre un pantalon. Cette opération est organisée chaque année depuis 2002.

  • Leur meilleur concert Improv’everywhere choisit un groupe complètement inconnu qui joue un dimanche soir à 22h. 40 agents apprennent les paroles des chansons, impriment des tee-shirts, se font des tatouages et vont acclamer le groupe qui n’en revient pas d’être aussi populaire.

 

  • Comédie MusicaleUtilisant des micros sans fil branché sur un système d’amplification, 16 agents créent une comédie musicale dans une galerie marchande de Los Angeles.

 

  • Frozen Grand Central207 agents s’immobilise soudainement au milieu de la gare centrale de New York. Cette opération a été très populaire, la vidéo youtube a été vue plus de 7 millions de fois et l’opération a même été copiée à Paris (avec moins de réussite, trop d’agents, prèt de 3000, par rapport au public présent).

Super bon esprit, non ? Ca fait du bien d’avoir un peu de légèreté dans un monde qui se prend trop au sérieux…

No pants 2008

Artistes 2.0: Radiohead recrute ses fans pour réaliser son prochain vidéo

Aprés avoir déja innové pour la sortie de son dernier album, Radiohead organise le concours In Rainbow Contest pour la réalisation de son prochain clip. Vous avez jusqu’au 27 avril pour soumettre un script ou un clip sur Aniboom détaillant votre idée pour le clip de Radiohead. Les fans voteront pour les 10 meilleurs qui recevront chacun 1000 $ pour créer une minute de leur concept. Radiohead choisira ensuite le meilleur qui recevra 10000 $ pour réaliser le clip complet pour le mois de juin. Particularité du concours, le clip est orienté animation et organisé avec le « youtube de l’animation » Aniboom.

Voici le clip d’exemple proposé:

Comme le rappelle Read Write Web, Radiohead n’est pas le premier groupe à recruter ses fans pour réaliser son clip. Au cours des dernières années, the Decemberists, Modest Mouse, Junior Boys, Willie Nelson, Bjork, Jonathon Coulton, and The Hold Steady, et d’autres ont aussi tenté l’expérience.

Les Beastie Boys avaient été plus loin en produisant « Awesome; I Fuckin’ Shot That! » (« Enorme, j’ai filmé ca ! »). Le temps d’un concert au Madison Square Garden, le groupe de hip-hop new-yorkais a prêté cinquante petites caméras vidéo à des fans sélectionnés sur internet. Avec une seule consigne : filmez ce que vous voulez ! Le résultat, un concert filmé de facon unique. Voici la bande annonce:

Il doit y avoir plein d’autres choses a faire… Demandez à vos fans !

Artiste du web: Bandy Toaster, la groovy girl

Bandy Toaster

Ils ont du talent, mais ils n’auraient probablement jamais été connu sans l’existence du web. Ce sont ce que j’appelle les artistes du web. Aujourd’hui je vous présente Bandy Toaster, alias Sophie Merry, une danseuse originaire de Dublin et qui danse vraiment très bien (j’suis amoureux!).


GIRL EN MODE GROOVY

Cette première vidéo a été tournée avec la musique au ralentie pour permettre à la danseuse des mouvements qui auraient été trop rapides à enchainer autrement, puis le film a été monter en accéléré pour coller à la musique. C’est ce qui donne cet effet étrange (et qui fait poser des questions aux gens et donc alimente le buzz). Résultat avec peu de moyens, un super spectacle et un succès planétaire (Sa vidéo a été vue plus de 2 millions de fois)!

Bien sur comme chaque vidéo qui a du succès, les imitations suivent (voir la groovy dancing little girl ou bien le groovy dancing boy)

Plus intéressant aussi, Bandy Toaster a inspiré plusieurs remix dont un qui est dans l’esprit des pubs iPod en remixant réutilise la vidéo groovy dancing girl #2. A mon avis ce remix égale, voire même surpasse l’original (je trouvai que la groovy dancing girl #2, bien que plus travaillé que la #1, manquait d’un petit quelque chose). Résultat, iGroove, une nouvelle œuvre, plutot sympa.

Voici l’originale groovy dancing girl #2

et voici le remix, iGroove

On voit ici clairement l’intérêt d’autoriser les autres à réutiliser et remixer des œuvres:

  • des nouvelles idées auxquelles l’artiste n’aurait jamais pensé apparaissent ainsi.
  • le style de danse lui même emprunte à Jamiroquai mais garde un style « Bandy Toaster »
  • les groupes dont la musique a été utilisé (Daft Punk et Justice) bénéficient d’une diffusion accrue.

Bref, le remixage et le « piratage » favorisent la diversité et la créativité.

Vous pouvez retrouver Bandy Toaster sur YouTube et sur MySpace

Autoproduction: Marillion obtient 500.000 euros de ses fans pour rester indépendant

« Les histoires de succès se multiplient pour l’autoproduction réalisée grâce à Internet. Dans la lignée de Radiohead ou Nine Inch Nails, le groupe de rock progressif Marillion annonce qu’il a soulevé près de 500.000 euros auprès de ses fans pour produire son nouvel album. »

A lire sur l’excellent site Numerama (anciennement Ratiatum)

http://www.numerama.com/magazine/8888-Marillion-obtient-500000-euros-de-ses-fans-pour-rester-indpendant.html

Un exemple appelé à se multiplier ?

1 5 6 7