Original: des fans + des webcams = un clip musical

Un clip vidéo original réalisé à partir de vidéos de fans filmés à la webcam et montées. Un exemple original et intéressant de vidéo de musique.

Ce clip du groupe Sour pour la chanson ‘Hibi no Neiro’ a été réalisé à partir de vidéos de la communauté de fans du groupe filmés avec des webcams. Comme quoi, avec de la créativité et de l’originalité on peut faire des choses sympas, même sans beaucoup d’argent et de matériel.

Artiste 2.0: YouTube + EBay + Etsy= combo gagnant pour BlueHeronArts

Voici une nouvelle initiative originale qui utilise le web au mieux, à la fois pour la promotion, la vente, mais aussi et surtout pour créer du lien entre l’artiste et son public.

BlueHeronArts est un artiste faisant de la peinture chinoise . Pour information, la peinture chinoise est un art très délicat. Le papier utilisé est hyper absorbant et si on laisse le pinceau une fraction de seconde de trop, on obtient une grosse tache immonde. Il faut donc savoir ou l’on va lorsque l’on peint, être très rapide et surtout très précis car il impossible de retoucher la peinture après coup. La réalisation d’une telle peinture a donc un coté assez magique.

Blueheronarts vous permet de voir la magie de la création en filmant la réalisation de chacune de ses peintures et en les mettant a disposition sur en ligne sur sa chaine youtube.

C’est vraiment impressionnant comme il donne vie à ses toiles et le résultat est magnifique, jugez plutôt:

Les œuvres sont ensuite mises en vente en ligne sur sa boutique personnelle sur EBay.

Je trouve ca vraiment sympa de pouvoir choisir sa peinture tout en voyant comment elle a été crée ! Malgré la distance on garde un sentiment de proximité car on peut voir l’artiste dans son travail, en train de créer ses œuvres, et le connaître mieux, …

A coté de ça, il profite de sa notoriété pour vendre des bijoux sur Etsy, le site de vente d’artisanat en ligne!

A l’opposé du marketing classique ou il s’agit uniquement de faire passer son message souvent de façon impersonnelle, internet permet ainsi de créer un lien personnel entre l’artiste et son public. C’est la création d’un tel lien entre l’artiste et ses fans qui, à mon avis, est la clé du succès sur internet.

Blueheron est donc pour moi un bon exemple d’artiste 2.0, qui utilise internet à la fois pour se faire connaître au delà de son entourage proche, engager une relation avec son public, mais aussi vendre ses œuvres.

Cela montre aussi très bien a mon avis pourquoi internet est une chance pour tous les artistes. En permettant aux artistes de rencontrer un public sans limitation géographique, mais aussi de vendre sans moyens sophistiqués, internet donne aux « petits » artistes les moyens de jouer dans la cour des grands.

Artiste 2.0: Domenico Curcio, le pianiste 2.0

Un article de Presse-Citron sur Domenico Curcio, un artiste à découvrir, à la fois pour sa musique et pour ses initiatives originales. Voila une approche comme je les aime… 🙂

Domenico n’est pas un artiste comme les autres, et son approche est aussi nouvelle que passionnante : plutôt que d’adopter une démarche classique – à l’ancienne, devrait-on dire – qui consisterait à courir des maisons de disques exsangues dans l’espoir d’une signature toujours très hypothétique, il a pris son destin en main (il a de grandes mains, il est pianiste) et commencé à diffuser ses œuvres directement sur internet.

(…)

Utilisant au mieux les possibilités techniques offertes par le web de 2009, Domenico a lancé il y a quelques semaines les Live sur internet. A l’aide de sa webcam et du service de vidéo en direct Ustream, il joue ses créations en live pour les internautes, tout en tchatant avec eux entre les morceaux. L’émotion et la convivialité du concert dans une sorte d’intimité paradoxale que peut aussi procurer le web.

Lire L’article complet sur Presse Citron et l’analyse elle aussi très intéressante d’Eric sur Domenico Curcio, piano de moins en moins solo et toujours sur Presse Citron: Domenico Curcio : le blogueur est un pianiste comme les autres.

Voir aussi: Le site de Domenico Curcio pianiste 2.0


Loi contre le piratage: le point de vue d’un artiste 2.0

Au moment où l’on débat une nouvelle fois d’une loi contre le « piratage » (la fameuse Hadopi), voici un point de vue intéressant. Il s’agit d’un argumentaire de Orbor, chanteur et artiste indépendant, « très connu du petit public ».

Je l’appelle « Artiste 2.0 » car, comme dans la philosophie du Web 2.0, il pense ouverture plutôt que fermeture et partage plutôt que contrôle. Il a déjà lancé des initiatives web originales comme un parodie de la vidéo de David Blaine ou propose d’envoyer gratuitement par mail son album « Tais toi et chante ».

Il revient en vidéo et en musique avec une critique humoristique et originale qui fait avancer le débat:

Je n’ai pas discuté de Hadopi avant, tellement il me semble évident qu’une telle loi est inutile et d’avance vouée à l’échec. Internet est un réseau mondial décentralisé et toute tentative de contrôle centralisé est vouée à échouer tôt ou tard (et la Chine me direz vous? Je vous dirai que leur filet va craquer tôt ou tard, mais c’est un autre débat…)

Il me semble que Orbor pose de très bonnes questions que les politiques et les industriels, mais aussi les artistes devraient tous se poser… :

  • En défendant l’industrie du disque, Hadopi défends elle les artistes ?
  • les internautes sont ils des pirates ou des nouveaux consommateurs ?
  • Est ce que le « pire-ratage » pour les artistes ce n’est pas d’être ignoré ?
  • Les artistes eux mêmes ne seraient ils pas les plus gros consommateurs de fichiers ?
  • Quel est le rôle de l’état dans la politique culturelle ?
  • Quel peut être le rôle d’internet pour les artistes ?

Ça ferait avancer la réflexion et nous économiserait une nouvelle loi dépassée avant même d’être votée.

PS: si comme moi vous avez bloqué sur les textes, repassez vous la vidéo et écoutez aussi les paroles ça vaut le détour 🙂

Sing sing, la meilleure (web)radio du monde et de St-Malo

Radio Sing-SingSing-sing est une radio/webradio eclectique qui diffuse 24h/24 une programmation variée qui va du rock à l’électro en passant par le hip hop, la chanson francaise, le jazz, le reggae, le funk, la pop, …

Plutôt que de réinventer la poudre, je laisse ici parler Wikipédia qui en fait une bonne description: « Sing Sing est une radio française associative non commerciale basée à Saint-Coulomb en Ille-et-Vilaine en Bretagne.

La radio a pour but de promouvoir différents types de musiques et donner une voix aux nouveaux talents, hors circuits commerciaux. Sa programmation puise dans tous les styles musicaux, hors des modes. Radio Sing-Sing diffuse de la musique en continu, entrecoupée d’annonces d’auditeurs, d’associations locales et de journaux relayés de Radio France internationale.

Elle s’écoute sur internet partout dans le monde en très bonne qualité stéréo (128kbits) et sur le 96.7 aux alentours de Saint Malo et Dinan. »

Pour écouter Sing-Sing vous pouvez aller directement sur le site ou utiliser des logiciels comme iTunes ou Winamp. J’ai maintenant passé plusieurs nuits sur l’ordinateur à écouter sing-sing et je dois dire que même si je n’aime pas forcement tous les styles, aucune chanson ne m’a déplue ou déçue (et pourtant je suis difficile !). Bref, j’adore !!!

Chapeau aux programmeurs !

Bien sur vous pouvez retrouver sur le site la programmation de la journée et découvrir les noms des musiques qui vous ont plues.

Enfin Sing-Sing c’est aussi des festivals & concerts. Je laisse ici parler Sing-Sing :

 » Dès sa création, en 2001, Sing Sing a eu pour vocation de faire découvrir de nouveaux talents par le biais de concerts, rediffusés en direct,et cela dans des lieux exceptionnels… .. les plages cancalaises, Saint Suliac sur les bords de la Rance ou au cœur d’un Fort du XVIIéme siècle, le fort de Saint Père. Depuis mai 2005 le chapiteau rouge et noir de la radio Sing Sing offre la capacité d’une salle de concert de 900 personnes. Autour de ces festivals & concerts de soutien s’est cristallisé une équipe de 80 à 100 bénévoles et des entreprises locales ; attachés à apporter leur soutien en offrant au public et artistes leur vision de la fête; à la fois accueillante, ouverte, chaleureuse et “pro” en leur proposant une ambiance conviviale et de qualité »

Exactement la vision que nous avons avec notre association La Mandragore.

Longue vie à Sing-Sing !!!!

1 2 3