Comment faire du buzz: Didier Super pisse sur Universal

Comment faire du buzz avec peu de moyens ? Didier Super comme à son habitude joue l’humour décalé et la provocation. On aime ou on n’aime pas. Moi j’aime et je ne résiste pas au plaisir de republier cet article de Numérama. Pisser sur sa maison de disque, il fallait oser. Au dela de la provoc dont il ets spécialiste, il a aussi une réflexion sur le téléchargement qui pour lui est un moyen de promouvoir le concert.


Pour ceux qui ne connaissent pas le personnage et son humour (spécial), voici d’abord une petite vidéo d’introduction pour vous mettre dans le bain:


Didier Super : Y’en a des biens

Clip réalisé par Kourtajmé
L’article de Numerama:

Il urine sur les bureaux d’Universal Music pour faire sa promo…

On a la promo qu’on peut. Pour son troisième album « Ben Quoi ? » qui doit sortir dans les bacs le 28 avril, Didier Super a choisi d’exploiter à son avantage le courant de révolte contre les maisons de disques. Armé d’une caméra confiée à un complice, il se film en train d’uriner en plein jour sur les murs parisiens d’Universal Music. Effet garanti. « Je pouvais pas deviner que c’était ouvert, c’est une maison de disques, elles sont toutes fermées« , crie-t-il au vigile qui vient l’expédier manu militari.

Derrière la provocation gratuite se cache tout de même, en cherchant bien, un vrai message de fond contre les majors. L’artiste demande aux internautes « un petit geste pour les aider à mourir dignement« , et précisant qu’on ne « les empêchera pas de mourir« .

« En achetant mon disque, vous vous offrez par rapport à quand tu télécharges une boîte en plastique transparent de bonne qualité, et surtout un CD neuf. Alors franchement, pourquoi télécharger ? » demande-t-il avec beaucoup d’ironie, et peut-être de rancoeur à l’encontre de sa propre maison de disques, V2… un label racheté par Universal Music.

« La vie du disque m’importe peu. Je gagne 50 centimes d’euro par disque vendu, alors ça m’est égal que les gens le téléchargent. L’important, c’est le concert. Là, on essaie d’apporter quelque chose en plus, de ne pas être simplement consommé. C’est-à-dire que les gens paient leur place pour danser et recevoir des décibels« , expliquait Didier Super dans une interview publiée en janvier 2007.


Didier Super gère la crise du disque
envoyé par D_Super

Article diffusé sous licence Creative Common by-nc-nd 2.0, écrit par Guillaume Champeau pour Numerama.com

Y’a des chances que cela fasse un peu parler de lui…

Liens

http://www.didiersuper.com/

Interview de Didier Super

Artistes du web: Kamini, le rappeur de la campagne et du web

Kamini Le rappeur Kamini est un pur artiste du web. Il s’est fait connaître grâce à un clip posté sur les sites de partage de vidéos

Kamini est un rappeur francais qui s’était fait connaître du public en postant son clip Marly-Gomont sur un site de partage. Pendant plusieurs mois cette vidéo avait circulée de boite mail en en boite mail et avait connu un succès viral énorme. Voici la vidéo, si vous ne la connaissez pas encore:

Deux mois après sa sortie, le single « Marly-Gommont » produit par RCA-BMG Sony, s’est écoulé à plus de 200 000 exemplaires. En mai 2007, il sort finalement son premier album nommé « Psychostar World » et enchaine plusieurs grosses dates.

Comment exactement en est il arrivé la ?

Je laisse Wikipédia raconter l’histoire:

« En 2006, il écrit et tourne avec des amis la chanson rap Marly-Gomont qui raconte avec humour l’ennui des jeunes dans le monde rural et la difficulté d’appartenir à la seule et unique famille de noirs du village. Son clip, envoyé à plusieurs « majors » de l’industrie musicale le 12 septembre 2006 est refusé, mais amuse les employés des labels qui le font circuler jusqu’à en faire un véritable succès populaire.

Le clip est rapidement relayé par les médias : la chanson passe sur Fun Radio, Skyrock et Contact FM. Kamini est également invité à de nombreuses émissions à commencer par Cauetivi où Cauet décide de le lancer. Puis vient le journal télévisé de Jean-Pierre Pernaut, Le Grand Journal, La Méthode Cauet, On a tout essayé, Star Academy le 1er décembre 2006, la chaîne Direct 8 le 24 novembre 2006, etc.). Il est même cité parmi les quinze personnalités « nées sur le web » choisies par Time Magazine comme personnalité de l’année. »

Que nous apprends Kamini ?

Qu’avec du talent (et du travail!) on peut arriver à tout ! Sur internet le contenu est roi. Le clip de Kamini est drole, original, la musique, les paroles et le montage sont bien foutus, il y a une harmonie entre tous ces élements. C’est simple, efficace, et ca sent le vrai, le vécu, pas le réchauffé qu’on retrouve souvent à la télé ou à la radio. Et ca, ca fait la différence. Et quelle différence ! Inconnu au fond de sa campagne hier, icone du web le lendemain. Sur, ca ne doit pas être facile à porter et il y a un danger pour lui de retomber dans la facilité et l’anonymat. Mais cet exemple montre la puissance de diffusion d’internet et des réseaux. Alors si vous souhaitez faire pareil, prenez exemple; soyez originaux, soyez frais, soyez vous. Vous êtes uniques alors tirez parti de cette différence.

Surfer la vague d’un succès ?

Comme très souvent à chaque fois qu’une vidéo devient virale et très diffusée on voit des imitations ou des parodies apparaitrent. Kamini n’y échappe pas, voici une imitation/parodie, version Averyon, et ma foi, pas trop mal foutue non plus:

Faut il surfer la vague du succès d’un autre ? Je ne suis pas sur, cela peut vous faire décoller, mais aussi vous emprisonner par la suite. Enfin quoi que vous fassiez, le plus important pour se faire découvrir, c’est le talent et le travail.

Original: c’est beau un virus informatique !

Alex Dragulescu du MIT Media Lab a utilisé un algorithme pour trouver des profils récurrents dans le code source de virus informatiques et autres logiciels malicieux, puis il a ensuite passé le résultat dans un algorithme de visualisation et simplement ajouté des couleurs artificielles et des effets de lumière pour visualiser la structure de ces virus.

roguewarespysheriff_spyware_messagelabs.jpg

parite_virus_messagelabs.jpg

mydoom_virus_messagelabs.jpg

Images: Alex Dragulescu

 

 

Le dernier est plutot sympa pour un tatouage tribal, non ?

 

 

Via Wired

Artiste du web: La chanson du dimanche, le duo déjanté

la chanson du dimancheIls ont du talent, mais ils n’auraient probablement jamais été connu sans l’existence du web. Aujourd’hui la chanson du dimanche, duo déjanté avec une grosse patate.

Les idées les plus simples sont souvent les meilleures… La chanson du dimanche l’a bien compris. Leur recette ? Sortir en vidéo chaque semaine, une chanson sur un thème d’actualité. Pas de matériel spécial, seulement une grosse pèche et une bonne dose d’humour. La vidéo est tournée dans la rue et mise en ligne le dimanche (on imagine aisément la fiesta du samedi soir pour écrire la chanson…).

La Chanson du Dimanche est un groupe parisien composé de deux membres, Clément Marchand (guitare et chant) et Alexandre Castagnetti dit Alec (synthé et chant).

Chaque épisode commence de la même manière : un zoom sur un élément de l’arrière plan souvent en relation avec la chanson, puis Clément tousse pendant qu’Alec dit « Salut, c’est la chanson du dimanche ! La pêche ! 1-2(-3-4) » et lance un fond d’accompagnement sur son synthé, puis la chanson commence.
A noter qu’ils sont de vrais artistes 2.0 se sont rendus populaire grâce à l’utilisation de Myspace et de DailyMotion et du bouche à oreilles qui en a découlé. Ils sont même présents sur Wikipédia qui leur consacre un article.

Voici une petite sélection de leurs œuvres:

Simple, efficace et très drôle.

La pêche ?

Artiste du web: Improv’Everywhere, le collectif d’agitateurs qui créent du chaos et de la joie

Improv Everywhere est un groupe inclassable de New York qui organise des rassemblement de foules pour créer des événements surprenants et délirants dans des lieux publics. Malgré un fonctionnement proche des flash mobs (ils recrutent les « agents »pour leurs « missions » par internet), ils s’en distinguent par la qualité de leur organisation et le sens des évènements, toujours très pensé. Le but de tout ça ? Causer « du chaos et de la joie ».

A leur actif, plus de 70 évènements dont:

  • La boucle temporelle – un groupe d’agents se retrouvent dans un café et exécutent pendant une heure une séquence d’actions qui se répètent toutes les 5 minutes.

 

  • Best Buy – un groupe de 80 agents déguisés en employés débarquent en même temps dans un magasin Best Buy de New York et sèment la confusion.

 

  • No Pants – 900 agents enlèvent leurs pantalons et parcourent le métro de New York en sous vêtements. Si on leur demande pourquoi, ils disent qu’ils ont simplement oublié de mettre un pantalon. Cette opération est organisée chaque année depuis 2002.

  • Leur meilleur concert Improv’everywhere choisit un groupe complètement inconnu qui joue un dimanche soir à 22h. 40 agents apprennent les paroles des chansons, impriment des tee-shirts, se font des tatouages et vont acclamer le groupe qui n’en revient pas d’être aussi populaire.

 

  • Comédie MusicaleUtilisant des micros sans fil branché sur un système d’amplification, 16 agents créent une comédie musicale dans une galerie marchande de Los Angeles.

 

  • Frozen Grand Central207 agents s’immobilise soudainement au milieu de la gare centrale de New York. Cette opération a été très populaire, la vidéo youtube a été vue plus de 7 millions de fois et l’opération a même été copiée à Paris (avec moins de réussite, trop d’agents, prèt de 3000, par rapport au public présent).

Super bon esprit, non ? Ca fait du bien d’avoir un peu de légèreté dans un monde qui se prend trop au sérieux…

No pants 2008

Artistes 2.0: Radiohead recrute ses fans pour réaliser son prochain vidéo

Aprés avoir déja innové pour la sortie de son dernier album, Radiohead organise le concours In Rainbow Contest pour la réalisation de son prochain clip. Vous avez jusqu’au 27 avril pour soumettre un script ou un clip sur Aniboom détaillant votre idée pour le clip de Radiohead. Les fans voteront pour les 10 meilleurs qui recevront chacun 1000 $ pour créer une minute de leur concept. Radiohead choisira ensuite le meilleur qui recevra 10000 $ pour réaliser le clip complet pour le mois de juin. Particularité du concours, le clip est orienté animation et organisé avec le « youtube de l’animation » Aniboom.

Voici le clip d’exemple proposé:

Comme le rappelle Read Write Web, Radiohead n’est pas le premier groupe à recruter ses fans pour réaliser son clip. Au cours des dernières années, the Decemberists, Modest Mouse, Junior Boys, Willie Nelson, Bjork, Jonathon Coulton, and The Hold Steady, et d’autres ont aussi tenté l’expérience.

Les Beastie Boys avaient été plus loin en produisant « Awesome; I Fuckin’ Shot That! » (« Enorme, j’ai filmé ca ! »). Le temps d’un concert au Madison Square Garden, le groupe de hip-hop new-yorkais a prêté cinquante petites caméras vidéo à des fans sélectionnés sur internet. Avec une seule consigne : filmez ce que vous voulez ! Le résultat, un concert filmé de facon unique. Voici la bande annonce:

Il doit y avoir plein d’autres choses a faire… Demandez à vos fans !

1 2 3