Cartes postales du Sénégal

J’ai récemment donné une formation sur les outils et usages collaboratifs à Dakar. J’en profite pour partager avec vous des vidéos et vous faire découvrir quelques artistes de la scène artistique contemporaine au Sénégal, qui vont du « commercial-grand public » à la musique traditionnelle, en passant aussi par la photo et l’atelier de création numérique mobile.

 

BBC Sound System

Découvert en Inde à Bombay, lorsque je travaillais à blueFROG, BBC sound system propose une musique simple et dansante. Je crois que le groupe n’existe plus en tant que tel mais voici une vidéo de la chanson « Thérésa », un hymne aux belles filles du Sénégal.

 

Takeïfa

Découvert sur Youtube juste avant de partir au Sénégal, Takeïfa a une musique chaleureuse et très sympa. Ce groupe est une histoire de famille, rassemblant 4 frères et une soeur. Site web du groupe: http://takeifa.com/

 

Daby Touré

Vu en concert à Dakar, Daby Touré propose une musique à mi chemin entre traditionnel et contemporaine. Péchu, mélodique, sympa.

A noter un style de guitare percussive intéressant et utilisation d’une pédale pour faire des boucles:

Site officiel: http://www.dabytoure.fr/

Baaba Maal

Très connu dans le monde de la World musique, légende dans son pays, Baaba Maal joue une musique traditionnelle issue de la culture de la région Mauritanie, Sénégal, Mali.  Site officiel:  http://www.baabamaal.tv

Il vit à Podor au bord du fleuve Sénégal qui sépare la Mauritanie et le Sénégal, ce qui m’ a poussé a aller visiter cette ville.

 

Oumar Ly

Rencontré à Podor, un autre grand personnage: le photographe Oumar Ly qui a pris sa première photo en 1963 et a depuis fait des centaines de portraits des gens de sa région.

 

photographe-oumar-ly

 

Site officiel: http://www.oumar-ly.com/

Lew Lewal

Rencontré aussi à Podor, Lewleval, groupe de musique traditionnelle avec quelques couleurs modernes. J’ai eu la chance de les écouter et de les accompagner à la clarinette pour un concert sur le bateau qui fait naviguer les touristes sur le fleuve Sénégal.

Présentation du groupe: http://sahelsounds.com/2011/12/moonlight-in-the-gold-port/

Bonus: le projet GeoCyclab

Projet français, mais croisé dans une auberge de jeunesse de la ville de St-Louis au nord du Sénégal, Geocyclab est porté par Barth et Fanch, 2 artistes français qui font le tour du monde en vélo couché pour un voyage expérimental et artistique.

Geocyclab, c’est à la fois un atelier mobile de création artistique et un projet de recherche sur le libre et en particulier les objets libres. Voici une vidéo où ils donnent plus de détails sur ce projet hors normes:

Le site du projet: http://www.geocyclab.fr/

 

Voila pour ces cartes postales du Sénégal. Ceci n’est évidemment qu’une fraction des artistes de la région, qui compte de nombreux talent, mais j’espère que ces quelques découvertes vous auront fait voyager un peu.

Un clip, un artiste: Grabben Orchestra

Vu l’année dernière au festival d’Herret. Grosse patate, bonne musique, textes et spectacle plein d’humour.

A découvrir avec un clip réalisé avec peu de moyen ,mais très sympa :

Plus d’infos: http://www.myspace.com/grabbenorchestra

 

Et je vous rappelle que vous pouvez retrouver plus de clips, concerts, courts métrages, dessins et animations sur Toc-Arts TV (déjà plus de 21h de vidéos choisies avec soin).

Organiser des concerts en collaboration avec vos fans… et plus encore !

Lever des fonds, pre-vendre des places de concerts, sous traiter une partie de la promotion aux fans, faire des concert chez eux, et même y dormir, l’avenir appartient aux audacieux qui sauront collaborer avec leurs fans.

Fermeture de cafés concerts, baisse des subventions aux associations, les temps sont durs et trouver des dates est de plus en plus difficiles pour les groupes. Pourtant grâce aux nouveaux outils du web les groupes peuvent maintenant collaborer avec leur fans de façon inédite, court-circuiter les routes classiques et réaliser des choses impensables avant.

Retour sur ces nouveaux modèles innovants qui commencent à apparaitrent. Notez que je focalise ici sur les concerts, mais que c’est aussi valable pour d’autres types d’évènements.

Organiser des concerts participatifs avec Plemi

Plemi est un nouveau service qui permet aux organisateurs de concert de pre-réserver (pre-booking)des places de concerts ou au fans de demander leur groupe favoris près de chez eux.

Intérêt: si on est assez nombreux on a le budget en avance et le concert peut être organisé.

C’est dans le même esprit que nous avions mis en place une fonction « request for a repeat » sur les pages artistes du site de la salle de concert blueFROG afin que les fans puissent demander à un artiste de revenir tout en étant pour nous un moyen d’avoir une baromètre de la popularité des artistes.

Mais Plemi est plus interessant puisque n’importe quel artiste ou fan peut organiser une collecte pour n’importe quel évenement. Si l’argent collecté grâce aux pré-ventes est suffisant il sera alors possible d’organiser l’évenement et de faire venir le(s) groupe(s).

Comment ca marche en pratique ?

 La création d’un concert participatif « sous-réserve », conditionné à l’obtention d’un nombre suffisant de pré-réservations.

  1. Les organisateurs s’occordent sur une date avec une salle pour monter un projet de concert participatif en fixant par avance un nombre minimum de places à vendre
  2. Le concert est proposé sur Plemi : les spectateurs pré-réservent en ligne
  3. Si le nombre de pré-réservations est suffisant, les organisateurs valident le concert
  4. Les souscripteurs ne sont débités que si le concert a lieu

Pour moi l’intérêt est double:

  • les artistes peuvent pré-vendre et donc venir en sachant que ce sera rentable ou avoir un baromètre et savoir que ce ne sera pas suffisant.
  • les fans eux mêmes peuvent être moteur de l’organisation de l’évenement. Je pense notamment a de petits associations ou des groupes de passionnés qui veulent faire venir un artiste qu’ils adorent.

Ainsi grâce à cet outil, il est plus facile d’organiser un évènement en sachant qu’on rentrera dans ses frais. Pour avoir vécu le problème lorsque nous organisions des concerts avec l’association culturelle la Mandragore, je peux vous dire que c’est un sacré soulagement pour l’organisateur.

D’habitude je n’aime pas parler de services trop récents et qui n’ont pas fait leurs preuves, mais la j’ai été séduit. En plus du bon concept, le site de Plemi a un joli graphisme, simple et efficace, comme j’aime.

Si vous tester, je serai content d’avoir des retours.

Créer votre propre site de Crowdfunding sous WordPress pour collecter des fonds pour un concert

Une alternative sur le même principe, créer votre propre site de collecte de fond pour l’organisation de vos concerts.

C’est ce qu’a fait le groupe Toulousain Uniform Motion pour son projet One city per second pour organiser des concerts en Allemagne.

Le principe: utiliser le financement participatif pour préorganiser des concerts dans différentes villes. Pour cela une campagne est crée pour chaque ville avec un objectif de financement calculé en fonction du prix du trajet et des autres coûts comme la location de la salle ou du matériel.

“Nous fixons une date et une limite pour le financement du concert. Les gens peuvent financer le concert à différents niveaux (en payant juste un ticket ou payant aussi pour du merchandising) et si nous atteignons notre objectif, nous sautons dans voiture, avion, train, jouons le concert et amenons tout le merchandising avec nous.”

Pour cela il ont simplement ajouté un module complementaire sur un site WordPress ce qui leur permet de créer leur propre système de collecte de fonds (Pour en savoir plus, lire le guide du crowdfunding – financement participatif pour les artistes).

La aussi on pourrait imaginer qu’un groupe de fans audacieux s’organisent avec un tel système pour récolter des fonds et faire venir leur artiste préféré.

Faire promouvoir un évènement par les fans

Avec la multiplication des plateformes de diffusion, des réseaux sociaux, et du nombre de groupes et d’évènements déja présent sur internet comment se faire connaître et se diffuser?

En s’appuyant sur votre communauté.

Depuis que le « 2.0 » et les réseaux sociaux sont à la mode, tout le monde veut faire du « social media marketing » (promotion sur les réseaux sociaux). Et tous de continuer avec les vielles méthodes « 1.0 », c’est à dire d’essayer pousser son message pour faire le plus de bruit possible.

Mais sur Internet où il y a une quantité phénoménale d’informations et sur les réseaux sociaux en particulier, cette technique marche de moins en moins car l’attention des gens est limitée et tout le monde est en compétition pour être visible.

Bien peu ont compris que la vrai révolution du « 2.0 », c’est que les usagers (ici les fans) peuvent être des diffuseurs et des promoteurs au service d’une organisation, d’un produit ou d’un artiste.

En étant des moteurs de promotion il permettent de démultiplier la visibilité de l’artiste sur Internet et autour d’eux dans la vie réelle.

Pour bénéficier de l’aide vos fans, quelques conseils:

  • créer des contenus intéressants que vos fans auront envie de voir et de partager
  • mettez les sur votre site dans un format qu’ils pourront partager et diffuser facilement: vidéos ou chansons téléchargeables ou partageables sous forme de widgets,
  • proposez différents supports promotionnels faciles à récupérer (photos, logos, affiches, fly, bio, presskit, widgets etc…) pour que chacun puisse choisir le format qu’ils préfèrent.
  • DEMANDEZ LEUR de vous aider ! s’ils vous aiment, ils le feront avec plaisir. Remercier les s’ils le font, valorisez vos supporters les plus actifs auprès de la communauté ou donnez leur des cadeaux ou des exclusivités.

Cela ne garantit par qu’il le feront, mais avec quelques quelques encouragements les plus motivés pourront vous donner un sérieux coup de main.

Sur le sujet, lisez cette réflexion: Le diffuseur 2.0 est l’avenir des l’artistes

Allez jouer chez les fans (concerts à la maison)

Amanda Palmer qui a fait récemment parler d’elle en collectant plus d’un million de dollars directement auprès de ses fans a ainsi pré-vendu 25 concerts accoustiques privés chez des fans pour 5000$ ou plus.

Plus près de chez nous des artistes commes Charly et sa drole de Dame, Domenico Curcio ou Exxon Valdes expériment ce nouveau mode de concerts à la maison.

Moins coûteux et plus proches des fans, il permet de s’enrichir de rencontres, mais la proximité et l’intimité crée aide aussi à vendre des CDs ou du merchandising.

Allez dormir chez les fans (Tournée de canapés)

J’avais déja parlé précédemment, de la possibilité d’utiliser Couchsurfing.org. Ce réseau met en contact des gens qui souhaitent offrir ou demander l’hospitalité.

Dans l’article Faire une tournée de canapés, je décrivais la possibilité d’utiliser une nouvelle fonctionnalité de ce service d’hébergement de personnes pour partir en tournée en économisant l’hôtel et favoriser les rencontres.

Comme je le disais précédemment, je ne sais pas si ce modèle est réaliste, mais je trouve cette idée rafraichissante et vivifiante.

Vers des nouveaux modèles collaboratifs artistes-fans

Après le grand chamboulement apporté au monde de la création culturelle qui a cassé les vieux modèles économiques de l’industrie, on a vu d’abord arriver des modèles de vente en « direct-to-fan », c’est à dire de vente directe de l’artiste aux fans sans intermédiaires.

Il est intéressant de noter que l’on voit maintenant se profiler d’autres modèles basés sur la collaboration entre artistes et fans.

Dans tous ces modèles, les fans ne sont pas de simples acheteurs/consommateurs de l’artistes, mais deviennent des partenaires qui travaillent avec les artistes.

Il y a de plus en plus de cas décrits où des amateurs passionnés ont réalisé un travail incroyable, passant des heures à bosser bénévolement pour un artiste qu’il aiment.

Quelques exemples:

De nombreuses clips musicaux sur Youtube n’ont pas été créé par les artistes, mais par des fans.

Parfois sommaires comme ce clip utilisant des images de jeux vidéos pour illustrer une chanson de Space Jahourt, parfois élaborés comme ce clip crée par un fan pour Radiohead à partir de vidéos Youtube.

Les fans peuvent aussi être acteurs du clip, comme dans ce clip de Amanda Palmer lui même tourné et édité par un fan ou ce clip tourné avec des fans par Charly et sa Drole de Dame.

Pour finir un exemple extrème: Un DVD live réalisé par des fans.

En 2008, Trent Reznor met sur le réseau de partage Bittorrent 400gb de vidéos HD non éditées de concerts de son groupe Nine Inch Nails.

Un an plus tard, après « douze mois de labeur, un noyau dur d’une dizaine d’individus reliés à un réseau de fans sur trois continents, quatre langues « de travail », cinq équipes de spécialistes et d’innombrables nuits blanches » ont produit un DVD live de Nine Inch Nails téléchargeable gratuitement et disponible sous de nombreux formats vidéos.

Lisez l’article de Numérama pour en savoir plus sur ce fascinant exemple de crowdsourcing (traduisible par externalisation ouverte ou ma version »foule-traitance »).

Conclusion

Si l’on en croit les indices que je vous décrivais plus haut nous sommes au tout début d’une nouvelle ère plein de potentiel pour les artistes. Aujourd’hui pour l’artiste qui galère avec des petits boulot pour survivre, ces modèles collaboratifs artistes-fans peuvent sembler encore utopistes ou irréalistes.

Mais de même, personne n’aurait parié sur Linux ou Wikipédia à leurs débuts. Pourtant grâce à un modèle de développement collaboratif distribué, ces projets ont réussi à rassembler le travail de milliers de contributeurs et à devenir très aboutis. Il sont aujourd’hui utilisés par des millions de personnes et concurrencent des projets portés par de très grosses entreprises.

Si tous les artistes ne peuvent pas espérer devenir Trent Reznor, il y a quand même des possibilités dans ce domaine pour ceux qui les chercheront.

Le défi majeur pour les artistes audacieux qui essaieront de se lancer dans de tels projets collaboratifs sera de trouver les conditions qui permettront de canaliser les énergies créatives des fans autour de leurs projets.

Thot un groupe et une approche à découvrir

Thot est un groupe à découvrir à la fois pour sa musique mais aussi pour son approche originale dans l’utilisation d’internet et son interaction avec les fans.

Je ne saurai trop vous conseiller de lire cet article qui retrace leur parcours, de groupe autoproduit qui essaye promouvoir un album à un groupe qui à crée un écosystème ou collaborent artistes, blogueurs et fans:

Thot, ou la chronique d’une pollinisation annoncée

Profitez en aussi pour découvrir la musique, ca reste en tete et ca ne laisse pas indifférent.

Plus de morceaux sur Soundcloud: http://soundcloud.com/thotmusic/sets

Des artistes à decouvrir

Net Emergence est une « utopie musicale visant à faire émerger un artiste talentueux et méconnu par mois grâce à une sélection réalisée par des artistes, blogueurs, auditeurs et internautes ». Tous les mois plusieurs personnes qui bloguent autour du monde de la musique se réunissent et votent pour 3 groupes parmi une sélection de groupes proposés. A la fin tout le monde s’accorde sur un artiste et essaye d’en faire la promotion dans son réseau pour faire émerger de nouveaux artistes. « Peu importe ce que vous en dites, parlez de lui, faites parlez de lui et ensemble faisons émerger un artiste par mois. » J’ai eu le plaisir de faire parti du jury ce mois ci et agréablement surpris de découvrir des sons interessants. Je vous présente donc le vainqueur du mois ainsi qu’un autre des groupes que j’ai apprécié.

Every Man Has Your Voice est l’artiste du mois de Net Emergence.

Je n’a jamais été tres fort pour parler de musique, je vous laisse donc écouter tout en precisant que ce groupe est l’un des 3 qui pour moi sortait vraiment du lot.

Pour en savoir plus sur le groupe, lisez l’article de Net Emergence.

Découverte: Haute Couture

Une découverte sympa, la aussi je vous laisse écouter et vous faire votre avis :

Plus d’infos sur le groupe: http://www.myspace.com/hautecouturerecords

Kronem est l’artiste du mois pour Net Emergence

Net Emergence est une « utopie musicale visant à faire émerger un artiste talentueux et méconnu par mois grâce à une sélection réalisée par des artistes, blogueurs, auditeurs et internautes ». Comme j’aime bien les utopies, la musique et l’enthousiasme des porteurs du projet, j’ai décide de participer. J’ai bien aimé aussi le coté assez ouvert « Peu importe ce que vous en dites, parlez de lui, faites parlez de lui et ensemble faisons émerger un artiste par mois. »

Je publierai donc tous les mois un article sur le groupe sélectionné, un peu de hors sujet pour une bonne cause.

Kronem est l’artiste du mois pour Net Emergence

Le premier lauréat de cette utopie musicale visant à faire émerger un artiste talentueux et méconnu est Kronem. La sélection a été dure, le débat houleux, mais c’est bien son six titres MonkeyWrench qui est le grand émergeant de décembre. Il est disponible en téléchargement légal et gratuit (ou contre un don) sur le site de l’artiste.



MonkeyWrenchUne chose est sûre: il ne plaira pas à tout le monde. Les références? Pearl Jam, Fugazi, P.J Harvey et Neil Young. Il est seul avec sa guitare. Une voix particulière, chaude et rugueuse. Il correspond à ce que recherchait Net Emergence: un artiste en développement, original et pas forcément consensuel.

Retrouvez Kronem sur

MySpace

Facebook

Le site de Kronem

Nous comptons maintenant sur vous pour parler de Kronem sur vos blogs, vos pages Facebook, votre compte twitter ou dans la rue ! Peu importe ce que vous en dites, parlez de lui, faites parlez de lui et ensemble faisons émerger un artiste par mois.

Et vous pouvez dès maintenant proposer un groupe pour le mois de Janvier 2010 !

Le financement des artistes par des sponsors

Le financement des artistes par des marques peut être une source importante de revenus pour un projet artistique, mais aussi une source de contraintes. Est ce que c’est possible / intéressants pour les artistes de se faire sponsoriser par une entreprise ? Qu’est ce qui a déjà été fait ? Voici un bon article qui fait un tour d’horizon sur le sujet, avec exemples à l’appui.

Comme se le demande l’auteur,

Va-t-on voir (un jour proche) les labels faire le tours des entreprises pour financer un projet comme un club de foot de village fait le tour des entreprises locales pour financer son équipe ?

Je pense que ce sera de plus en plus le cas et que les partenariats artistes-entreprises sont appelés a se développer pour les petits comme les plus grands artistes. Qu’en pensez vous ?

Lien: « La musique gratuite a une vraie valeur économique »

La musique diffusée ou téléchargée gratuitement en ligne a une vraie valeur économique, qu’il serait absolument faux de dire que sa valeur est égale à zéro ! A partir de cette gratuité, il devient possible de fidéliser le public, de vendre des places de concerts, des collectors, etc….

« La musique gratuite a une vraie valeur économique » Libération.fr

Pour aller plus loin: d’autres articles « Artistes et gratuité« 

Artistes et assos: 10 raisons d’utiliser WordPress pour faire votre site web

Ça y est vous avez enregistré votre disque, écrit votre ouvrage, peint votre toile. Maintenant vous voulez être présent sur internet pour permettre aux monde entier de voir ou d’entendre votre travail. Voici 10 raisons pour lesquelles vous devriez utiliser un blog pour faire votre site internet.

Vous avez votre nom de domaine, votre espace web, mais le pote webmaster qui a promis de s’en occuper s’est un peu endormi. Ou alors vous bidouillez avec votre espace Free pour mettre quelques pages web que vous faites sous Word. Bref faire un site web c’est galère et ca prend du temps. Parfois le groupe de musique s’est séparé avant que le site ait pu voir le jour. Parfois le site n’a pas été actualisé depuis tellement longtemps que l’on dirait que l’artiste est mort. Et pourtant communiquer et interagir sur internet n’a jamais été aussi facile. Voici 10 raisons pour lesquelles les artistes et les associations culturelles devraient utiliser un blog au lieu d’un site web traditionnel. Je prends ici l’exemple de WordPress qui est ma plateforme de blog préférée.

Facile à installer

30 minutes grand maximum pour l’installer sur votre espace perso (en gros le temps de charger les fichiers), il suffit de charger votre dossier WordPress dans votre espace personnel, de modifier un fichier pour ajouter vos paramètres. Connectez vous à votre site, validez, c’est déjà fini… Si vous choisissez d’être hébergé chez WordPress.com, c’est encore plus rapide: 5 minutes pour activer un blog, juste le temps de l’inscription et de choisir un nom.

Pas besoin de coder

Pour installer ou utiliser son blog, il n’y aucun besoin de coder. Il peut parfois être utile d’avoir quelques connaissances en html/php si vous souhaitez rajouter des fonctionnalités spécifiques. Mais la encore, pas besoin de savoir programmer, la plupart du temps un simple copier/coller suffit.

Facile de changer le graphisme

Il y a déjà plein de chartes graphiques sympas et gratuites disponible en ligne. Pour cela faites une recherche google pour « themes wordpress francais ». Récupérer le dossier du thème et copier le dans votre installation WordPress. Vous pouvez ensuite passer d’un thème à l’autre en 2 clics. Si vous souhaitez bidouiller votre thème, WordPress dispose d’un éditeur qui permet de modifier directement en ligne le thème. Dans ce cas la il vous faudra avoir quand même quelques connaissances de l’utilisation des feuilles CSS.

Pas besoin de webmaster

Une fois le site mis en place plus besoin de webmaster pour mettre à jour. Fini les galères ou il faut secouer le pote webmaster pour qu’il mette le site à jour. Ici vous pouvez mettre tout le contenu à jour vous même depuis n’importe quel ordinateur.

Bâti pour l’actualisation

Un blog est par définition un système actualisable. Il est très facile de mettre à jour le site ce qui permet d’avoir un site vivant avec des actualités régulières. Les articles récent apparaissent en page d’accueil et les articles plus anciens sont automatiquement archivés.

Plusieurs auteurs peuvent contribuer

Le chargé de com’, le manager ou les membres du groupe peuvent directement mettre à jour le site, le tout dans une interface hyper facile à utiliser. Une fois que vous l’aurez essayé vous n’aurez plus envie de galérer à mettre à jour MySpace…

Des alertes automatique pour informer vos visiteurs

WordPress peut générer des alertes rss et et couplé à Feedburner envoyer des mails et pour informer automatiquement les abonnés des dernières nouveautés. Pratique pour garder le contact avec votre communauté

Les commentaires entretiennent la discussion

Les forums c’est sympa, mais avec le temps, quand les commentaires s’accumulent c’est un peu moisi, on a du mal à différencier les vieilles discussions des discussions en cours. Avec un blog les commentaires suivent l’actu et favorise la discussion entre le groupe et les amis.

C’est bon pour le référencement

Les blogs en général et WordPress en particulier sont bien est adapté pour le référencement par les moteurs de recherche. Avec WordPress vous pouvez encore rajouter des plugins pour optimiser encore votre référencement

C’est gratuit

WordPress est un logiciel open source et gratuit. Ça veut dire que vous pouvez le prendre l’installer chez vous et le personnaliser sans avoir à débourser quoi que ce soit. si vous ne savez pas comment installer le logiciel et/ou que vous n’avez pas d’espace d’hébergement, WordPress.com vous permet de créer gratuitement autant de blogs que vos le souhaitez.

Conclusion

Le blog est un format vraiment adapté pour communiquer sur internet. Il se prête bien aux besoins des artistes pour annoncer leurs événements et garder le contact avec leurs fans. WordPress en particulier possède plusieurs avantages comme d’avoir des pages dynamiques et des pages statiques, autoriser plusieurs auteurs, générer des alertes automatiques pour les visiteurs et surtout une interface hyper facile à prendre en main.

J’ai essayé de rester bref. Des questions ?

1 2