Demandez de l’aide à vos fans en musique et en video

Infectious Mushroom nous montre comment recruter l’assistance de ses fans avec ce clip simple et rigolo, en musique bien sur, qui appelle leur fans à voter pour eux au Top 100 2010 du magasine DJ mag. Je vous avais déjà montré comment ce groupe israelien de trance, faisait du video blogging pour connecter avec les fans, en
voici un nouvel exemple.

La recette ? Un clip court (1’30), simple, un message clair « votez pour nous » (avec le lien dans la description de la vidéo).

Je ne sais pas si suffira à mobiliser les fans, mais avec plus de 60 000 vues en 3 mois, c’est un bon début ! Encore une fois la seule limite à votre succès dans ce genre de démarche, c’est votre imagination et votre créativité

Titi Robin blogue pour emmener ses fans dans son voyage musical

Le musicien Titi Robin démarre un projet original qui l’amènera à enregistrer 3 albums dans 3 pays différents avec des musiciens locaux et des compositions spécifiques pour chaque pays. Les fans pourront le suivre dans son voyage musical grâce à un blog qu’il alimentera tout au long du projet.

Quand un album sort on imagine mal la quantité de travail que l’artiste a du fournir pour arriver produire l’œuvre. Pourtant le processus de création et de production de la musique,  est particulièrement intéressant, mais il est rare que les fans aient la possibilité de le suivre. Au mieux un documentaire sort et donne une représentation de ce qui s’est passé à posteriori.

Je travaille en ce moment avec le musicien Titi Robin qui vient de démarrer un projet d’album très original. Pour rendre hommage aux cultures qui ont été sa source d’inspiration, il va enregistrer et produire 3 albums dans 3 pays différents (Maroc, Turquie et Inde) avec des musiciens locaux. A chaque fois, le répertoire lui est propre, mais interprété en mariant le (les) style(s) local (locaux) au sien.

Pour  faire partager aux fans cette aventure artistique et humaine et donner de la visibilité au projet avant la sortie de l’album nous avons mis en place un blog où Titi a commencé à raconter son voyage musical:

La culture méditerranéenne a longtemps été irriguée par un fleuve culturel et philosophique venu du Nord de l’Inde, à travers l’Asie Centrale. C’est également le même chemin qu’ont parcouru les Gitans. Mon univers esthétique, bien que très personnel, s’y est nourri et je rends aujourd’hui hommage à mes sources. C’est le sens du projet baptisé « LES RIVES » qui se déroulera entre l’Inde, l’Ouest de la Méditerranée: le Maroc, et l’Est de ce riche creuset culturel: la Turquie. »

Je reparlerai des coulisses du projet prochainement, en attendant découvrez les aventures de Titi Robin et son projet Les Rives  http://les-rives.thierrytitirobin.com/

Pas le temps de bloguer ? Essayez le video blog !

Sur internet et les médias sociaux, pour accroitre sa visibilité, il faut parler, faire passer de l’info, connecter avec les fans, être personnel et pas juste promotionnel. Le blog qui permet de publier facilement en ligne est pour cela un outil idéal. Mais pour beaucoup de musiciens, c’est dur de s’assoir sur un ordinateur et d’écrire. Pour certains la vidéo peut donc être un moyen plus simple pour communiquer avec ses fans.

Vous n’êtes pas obligé de raconter toute votre vie, mais certaines parties de votre expérience de musiciens comme l’enregistrement d’un album ou une tournée peuvent être une bonne occasion de faire passer un peu de vous.

Voici l’exemple de Infectious Mushroom, un groupe Israélien qui à profite de sa tournée en Inde pour communiquer avec les fans via la vidéo. L’occasion de suivre le groupe à Bombay à l’aéroport ou chez le barbier, ou de s’excuser directement auprès des fans pour un concert annulé au dernier moment par la police.

Les vidéos en question n’ont rien d’extraordinaire, mais elles permettent aux fans de partager un peu de la vie et de l’intimité du groupe et donc de créer un lien plus personnel entres les artistes et les fans.

Pour démarrer un vidéo blog, juste besoin d’une camera (ou d’un smartphone), tourner une séquence sourte en une seule prise (pas besoin d’éditer), chargez vos videos en ligne sur Youtube. Et c’est parti !!!

Ça vous inspire ?

Nouveau sur le twitter de Toc-Arts: des vieux articles !

Ce qui est intéressant sur un blog c’est que les nouveaux articles sont automatiquement mis en page d’accueil tandis que les vieux articles sont archivés. A coté de ca l’inconvénient c’est que les articles archivés sont moins visibles et donc moins vus.

Contrairement à beaucoup de blog qui postent des articles liés à l’actualité, les articles de Toc-Arts sont plutôt intemporels avec des synthèses et des astuces qui, je l’espère, sont toujours utiles et intéressants, même longtemps après leur publication.

Pour faire revivre ce contenu, je viens de trouver Tweet Old Posts un plugin WordPress assez pratique puisqu’il permet de publier automatiquement sur Twitter à propos de « vieux » articles.

J’ai réglé le plugin pour envoyer un tweet tous les 3 jours avec un lien vers un article publié précédemment. J’espère que vous pourrez ainsi (re)découvrir des articles qui vous intéresseront.

Autocongratulation 2: le retour !!!

Il y a plus de 3 ans Toc-Arts avait démarré sous une forme de wikipedia pour les artistes. Il y a 2 ans, est venu le blog, plus facile à maintenir et plus facile pour communiquer. Il y a un an je faisais un petit bilan de la première année du blog. Aujourd’hui je reviens sur la 2eme année de blog.

L’année passée

Moins de blog

En un an, environ 60 articles ont été publiés. C’est moins que l’année d’avant (100 articles) et malgré mes effort je n’ai pas pu maintenir la cadence. Encore une fois ce que ne sont pas les idées qui manquent mais le temps. A cela s’ajoute ma présence sur Twitter qui a surement aussi réduit le temps disponible pour l’écriture d’articles. ceci est d’ailleurs le premier article depuis un bon moment.

On touche ici un problème crucial quand on veut être présent en ligne: la capacité à maintenir une certaine régularité. Je le répète souvent, ca ne sert à rien ne sert d’en faire beaucoup au départ si vous devenez ensuite silencieux. Vous courrez le risque de perdre le fruit de vos efforts et de devoir repartir (presque) de zéro.

Donc petit conseil si vous songez à vous investir dans un blog ou un autre outil de publication: pensez bien au long terme. Il s’agit de trouver un outil et un rythme régulier qui correspondent à votre mode de vie et vos contraintes. Un blog ou un autre outil social ce n’est pas juste pour faire une campagne de promotion, c’est un moyen de démarrer des relations avec des vrais gens. C’est un projet à envisager sur la durée.

Quelques chiffres sur les visites du site: sur l’année il y a eu 24 000 visites (9000 l’année d’avant), 45 000 pages vues (17 000 l’année d’avant), avec un taux de rebond de 65% en une moyenne de 1,8 pages vues par visiteur (un peu mieux ,mais très proche de l’année d’avant). Encore une fois pour moi le trafic a peu de sens en tant que tel (j’ai rien à vendre et il n’y a pas de pub sur le site). Ce qui m’intéresse dans le blogging c’est la possibilité de mettre ses idées à plat et les rencontres ultra ciblées que l’on fait lorsqu’on s’exprime régulièrement en ligne.

Et cette année encore, blogguer m’a encore permis de rencontrer des gens très interessant notamment par l’intermédiaire de Twitter.

Plus de Twitter !

Pour ceux qui ne l’utilisent pas ou peu, Twitter doit ressembler à un vaste foutoir incompréhensible. Pourtant mon expérience m’a montré à plusieurs reprises que c’est de loin le meilleur outil pour trouver des contacts ciblés et rencontrer des gens avec qui on partage des intérêts très proche et que l’on n’aurait jamais rencontré autrement. Si vous cherchez une aiguille dans une botte de foin, allez sur twitter et vous finirez par la trouver.

Ainsi, c’est grâce à Twitter que j’ai pu découvrir des gens très interessant en France (@virberg, @Valery__, @bidibule) et au Canada (@Mrcndrlprt , @iconoclaste , je connaissais déjà @sincever pour son blog avant de la retrouver sur twitter). Eux aussi observent, réfléchissent et s’interroge sur le futur de la musique tout en publiant leur pensées sur un blog et via twitter. Si vous êtes sur twitter vous devriez les suivre immédiatement. Sinon allez lire leur blog (les liens sont disponibles dans la colonne latérale du blog Toc-Arts).

Ceux qui ne sont pas dans le twitter monde diront, « mouais, mais tout ca c’est du virtuel, … » .  Je rajouterai que c’est toujours grâce à twitter que j’ai eu le plaisir de rencontrer Virginie & Valery pour des très très intéressantes discussions lors d’un court passage sur Paris. Même si l’on ne se connait pas (encore) personnellement on sent que l’on a beaucoup de choses à partager. Et twitter est justement parfait pour garder le contact et partager ou que l’on soit.

Le présent

Le présent est assez excitant puisque je suis maintenant à Bombay où je viens de rejoindre blueFROG, une entreprise bien au cœur des problématiques de l’industrie de la musique car c’est à la fois: une salle de concert titp-top (6 jours sur 7 !), des studios d’enregistrements, de la production de musique pour les entreprises, un petit label et du booking d’artistes. Après avoir déjà collaboré avec eux un certain temps via skype et quelques autres outils en ligne, je les rejoins maintenant officiellement pour gérer la stratégie internet.

L’entreprise est jeune, l’équipe aussi, tout le monde utilise déjà au moins plusieurs outils en ligne régulièrement (Facebook, les outils google, Skype voire Twitter pour plusieurs) et est ouverte à des idées et des approches de promotion nouvelles. Je vais donc avoir l’occasion de pratiquer plus en profondeur certains des sujets dont je vous parle régulièrement.

De plus Bombay est une ville fascinante et un très bon endroit pour observer les nouveaux usages internet, téléphones mobiles et réseaux sociaux (du bidonville à l’hôtel 5 étoiles, tout le monde a un téléphone portable et Facebook a un succès incroyable chez tous ceux qui sont connectés à internet…).

Enfin Bombay, c’est aussi un bon endroit pour manger des mangues et des currys, mais la je m’éloigne du sujet 😉

Le futur

Comme @Titounet je pense que ce qui n’est pas partagé est perdu.

J’espère donc maintenant trouver le temps de faire des retours d’expérience et de partager ca avec vous.

Je veux aussi depuis longtemps ouvrir le blog a des invités et j’aimerai publier des articles d’artistes qui nous parlent de leur démarche. Les expériences et l’approche de Charly notamment m’intéressent  beaucoup. Je cherche des gens comme ca qui sont prêt à partager leur expérience. Si vous avez tenté des choses originales et que vous êtes prêts à en parler (qu’est ce que vous vouliez faire, qu’est qui a marché qu’est ce qui n’a pas marché…), contactez moi.

Dernier point, je fais pas mal de veille et je vais partager des infos plus régulièrement via des revues de web grâce à un système mis en place récemment et qui crée automatiquement des articles à partir de mes liens Delicious.

Allez on repart pour un an de plus !

Commentaires et suggestions bienvenues. A bientôt 🙂

Lien: 5 essentiels du Music Marketing

Avoir un site internet ne suffit pas pour faire sa promotion en ligne. Voici ce que tout bon musicien en ligne devrait avoir dans son arsenal:

  • Un site web (avec analyse du traffic).
  • Une mailing list active avec une incitation claire (place offerte, merch, etc…) pour s’abonner.
  • Un profil MySpace, Facebook, Twitter actif et personnalisé
  • Une présence active sur Youtube/Apple/Wikipédia/Flickr…. pour maximiser la possibilité de découverte du contenu.
  • Un blog pour adresser aux fans les plus actifs.

Une série de notes intéressantes pour les musiciens qui veulent faire leur promotion en ligne: 5 essentiels du Music Marketing

Vous pourrez aussi retrouvez beaucoup d’infos et de très bonnes réflexions sur l’industrie de la musique sur le Tumblr Don’t believe the hype et le twitter de son auteur @virberg que je vous conseille vivement de suivre.

Les sites internet pour les musiciens: une sélection par Zik’n’Blog

Une sélection de sites  utiles pour les musiciens: vendre son CD physique, vendre sa musique au format mp3, diffuser sa musique librement, des concours, annoncer vos concerts. Beaucoup de sites Canadiens, mais les musiciens français y trouveront aussi des liens utiles:

Les sites internet pour les artistes | Zik’n’Blog

Jeter un oeil au passage au reste du site (en particulier la liste d’archives qui remonte jusqu’à septembre 2000, « aaah, le bon vieux temps de Napster, … » ). Zik’n’blog est une mine d’informations et de réflexions intéressantes sur la musique en ligne.

Et pour ceux qui sont sur Twitter, suivez la veille culturelle de Caroline Fontaine @sincever

Where is my song, un nouveau blog sur la musique en ligne

« Olivier, fondateur de Mystar.tv, pour ceux qui connaissent (peut-être !) vient d’ouvrir www.whereismysong.net, un « blog » (rhaaa ce mot ») bref un site total perso avec des idées dedans rapport à la musique en ligne, son avenir et  et tout ça.
La chose a pour vocation de parler (beaucoup) des initiatives intéressantes / innovantes, des nouveaux modèles, des nouveaux artistes, malins et hors circuits traditionnels, plus quelques coups de cœur perso, parce que bon … L’idée étant de rester dans le bien fichu et constructif, vu que tout ça est passionnant. »

Des thèmes qui, évidemment, m’intéressent particulièrement… 😉 bon démarrage à Where is my song, en espérant que l’on aura plein d’échanges d’idées constructives…

Un artiste peintre sur la toile

didier-leveille1Didier LEVEILLE est un artiste peintre qui a ouvert son blog et il semble être très content de son expérience. Voici le récit qu’il en a fait sur le site zevillage. Cela pourra intéresser les autres artistes peintres.

 » Voilà maintenant plus de deux ans que Xavier a ouvert mon blog au sein du village. Moi qui étais très sceptique devant la moindre boite à mails et encore plus frileux pour surfer sur les eaux profondes du web et bien me voilà converti et plus que cela encore, complètement adepte.

Il y a bien des gènes de gourou chez l’ami Xavier et j’en suis une preuve vivante. Je le remercie donc pour ce coup de pouce, voire une claque dans le dos.

Je reconnais toutefois être un être faible et je me suis très facilement laissé prendre au jeu. Grisant et même un peu mégalo de pouvoir présenter son œuvre à toute la planète.

Je ne suis pas un télétravailleur au sens propre du terme, mais depuis que j’écris des articles et publie des images sur mon travail d’artiste peintre, grand nombre de mes contacts et de mes clients me viennent par le blog.

Il est aussi une vitrine fantastique par laquelle je peux m’auto exposer et ce dans le monde entier et 24h/24 !

En 2007, le blog a frôlé les 100 000 visiteurs, robots compris et il aurait même pu les atteindre si Google n’avait pas remis à zéro son référencement des images (ce qu’il fait régulièrement chaque année à la même époque).

Voilà pourquoi je suis très reconnaissant et enchanté de faire partie de votre communauté.

Ne reste plus qu’à faire plus ample connaissance. Alors Zevillageois(es) je vous dis @ bientôt. »

Didier LEVEILLE.

Le blog de Didier LEVEILLE.

1 2