Artiste du web: Bandy Toaster, la groovy girl

Bandy Toaster

Ils ont du talent, mais ils n’auraient probablement jamais été connu sans l’existence du web. Ce sont ce que j’appelle les artistes du web. Aujourd’hui je vous présente Bandy Toaster, alias Sophie Merry, une danseuse originaire de Dublin et qui danse vraiment très bien (j’suis amoureux!).


GIRL EN MODE GROOVY

Cette première vidéo a été tournée avec la musique au ralentie pour permettre à la danseuse des mouvements qui auraient été trop rapides à enchainer autrement, puis le film a été monter en accéléré pour coller à la musique. C’est ce qui donne cet effet étrange (et qui fait poser des questions aux gens et donc alimente le buzz). Résultat avec peu de moyens, un super spectacle et un succès planétaire (Sa vidéo a été vue plus de 2 millions de fois)!

Bien sur comme chaque vidéo qui a du succès, les imitations suivent (voir la groovy dancing little girl ou bien le groovy dancing boy)

Plus intéressant aussi, Bandy Toaster a inspiré plusieurs remix dont un qui est dans l’esprit des pubs iPod en remixant réutilise la vidéo groovy dancing girl #2. A mon avis ce remix égale, voire même surpasse l’original (je trouvai que la groovy dancing girl #2, bien que plus travaillé que la #1, manquait d’un petit quelque chose). Résultat, iGroove, une nouvelle œuvre, plutot sympa.

Voici l’originale groovy dancing girl #2

et voici le remix, iGroove

On voit ici clairement l’intérêt d’autoriser les autres à réutiliser et remixer des œuvres:

  • des nouvelles idées auxquelles l’artiste n’aurait jamais pensé apparaissent ainsi.
  • le style de danse lui même emprunte à Jamiroquai mais garde un style « Bandy Toaster »
  • les groupes dont la musique a été utilisé (Daft Punk et Justice) bénéficient d’une diffusion accrue.

Bref, le remixage et le « piratage » favorisent la diversité et la créativité.

Vous pouvez retrouver Bandy Toaster sur YouTube et sur MySpace