Liste de programmes d’aide et financement de projets musicaux professionnels

Initiative intéressante portée par les principales sociétés de gestion de droits et organisations professionnelles de la filière musicale, MonProjetMusique.fr, est site dédié au financement des projets musicaux professionnels qui ambitionne de devenir une référence dans le secteur.

Il répertorie les aides financières publiques et celles de la filière musicale, pour tous les projets, toutes les structures, toutes les musiques, sur tout le territoire et propose aux organisations qui offrent des programmes d’aide (région, département, ville, agence culturelle…) de contribuer à enrichir le site avec:

  • les financements proposées
  • les données des aides attribuées les années précédentes

Le site liste aussi des catégories principales pour aider chacun à trouver ses aides:

  • artiste & créateur, 
  • producteur de spectacle vivant, 
  • organisateur de festival, 
  • producteur de musique, 
  • producteur audiovisuel, 
  • formateur, éditeur, enseignant.
Le site permet aussi de voir les projets financés les années précédentes et de filtrer les différents programmes d’aide, par genre musical, par région…

Plutot joli et pas mal foutu, il aidera a y voir plus clair et pourra peut être apporter un peu de transparence quand à l’usage qui est fait de ces aides.

Lien: MonProjetMusique.fr (trouvé via Combustible)

En complément jetez aussi un oeil à cet article qui vous donne d’autres adresses pour trouver des aides et subventions pour la musique.

Comment faire connaitre sa musique: les expériences d’Uniform Motion

Comment se faire connaitre quand on est un « petit » groupe inconnu ? Les expériences de Trent Reznor ou de Radiohead qui collaborent avec leurs fans sont très instructives, mais ces groupes avaient déjà une base de fans conséquente. Comment faire connaitre sa musique quand on débute un nouveau projet musical et que, par définition, on n’a pas ou peu de fans ? Pour tenter de répondre à ces questions, les expériences de Uniform Motionsont particulièrement intéressantes.

J’avais déjà parlé de Uniform Motion groupe toulousain de « folk illustrée » très innovant ( ici et icila et la). J’ai eu la chance de rencontrer récemment Andy, guitariste et chanteur du groupe mais aussi particulièrement actif dans la promotion. Outre que Andy connait très bien le monde de la musique sur internet, il aime beaucoup expérimenter et travailler avec ses fans et partage beaucoup de retours d’expériences sur le blog du groupe.

Depuis 4 ans il ainsi a testé beaucoup d’outils en ligne (Tumblr, Bandcamp, Mailchimp, Facebook, Twitter, Spotify, Deezer, Grooveshark, …)  mais aussi de nombreuses manières de collaborer avec ses fans, du financement participatif aux Hangout parties (des webconcerts diffusés en direct), en passant par les remix kits et clips participatifs…

Coup de chance, Andy avait préparé une présentation résumant ses diverses expériences pour la rencontre Sudweb et me l’a transmise. Regardez la c’est très très intéressant.


 

Je vous avais déja encouragé à lire leur blog, qui revient dans le détail sur ces initiatives. Mais comme les articles sont en anglais et que je sais que ça peut rebuter certains,  j’ai décidé de vous faciliter la tache et de traduire plusieurs articles particulièrement pertinents pour approfondir ce que Andy décrit dans sa présentation.

J’ai déjà fait quelques traductions que je publierai dans les semaines qui viennent.

En attendant, jetez une oreille sur la musique qui vaut elle aussi le détour.

Créer votre WebTV et diffusez vos évènements live avec Ustream


Encore assez méconnu Ustream est un service gratuit et très puissant qui permet à n’importe qui de diffusez des évènements en streaming vidéo en direct sans aucune connaissance technique.

Je vous avait déja brièvement parlé de cet outil utilisé par Domenico Curcio, pianiste 2.0 pour diffuser des concerts depuis chez lui, mais ce service me semble tellement utile et pourtant peu connu que j’ai pensé que ca méritait un article dédié.

Présentation

Gratuit (avec affichage de publicités) ou payant (avec des options supplémentaires), le service est très facile à utiliser, il suffit de créer un compte, d’autoriser le site à acceder a votre webcam et vous diffusez en direct !

Le service n’est disponible qu’en anglais ou en espagnol, mais cela ne devrait pas poser de problème majeur, vu la simplicité de l’outil.

J’ai fait une traduction de la présentation générale de l’outil pour vous montrer à quel point c’est simple.

 

Options

  • Widgets exportables: Comme tout bon service 2.0, il est possible d’intégrer le lecteur vidéo sur votre site sous forme de widget exportable comme pour les vidéos Youtube.
  • Enregistrement: Les vidéos sont diffusées en direct, mais peuvent aussi être enregistrées et stockées en ligne.
  • Chat: Il est possible d’avoir un panneau de chat pour que les internautes puissent interagir entre eux et avec le diffuseur autour de l’évènement.
  • Intégration avec les médias sociaux: pour annoncer vos évènements auprès de vos différents contacts
  • Applications mobiles: Ustream est disponible pour Android, Iphone et iPad, ce qui permet de diffuser ou de regarder des évènements depuis votre appareil mobile.
  • Options avancées: Pour ceux qui veulent aller plus loin, Ustream producer le logiciel téléchargeable pour Mac ou PC donne un peu plus d’options, notamment rajouter des images sur le flux vidéo (pratique pour mettre un logo) et dans sa version payante offre aussi la possibilité de mixer plusieurs caméras dans le flux vidéo ou de diffuser des vidéos en HD.
  • Communauté: Ustream est aussi un portail où les évènements diffusés par les utilisateurs sont classés par catégories (musique, sport, éducation, …) et Ustream choisit de mettre en avant certains évènements sur le site ce qui peut vous donner une chance de toucher une nouvelle audience.

Mon expérience

C’est le service que nous utilisions pour diffuser les concerts quand je travaillais à blueFROG Mumbai, muni d’un simple netbook avec webcam intégré. Sans être spectaculaire, l’image était décente (normal avec une webcam basique, une salle obscure et une connexion moyenne), mais le son pris directement en sortie de console avait un rendu incroyable.

Si vous avez de bonnes caméras et prenez l’option payante vous pourrez avoir un système très pro pour un cout minime.

Note pour les musiciens:

Pensez à optimisez le son (réglages des niveau d’entrée, usage d’une table de mixage, carte son, …) pour une expérience de qualité pour vos auditeurs, une vidéo de mauvaise qualité est tolérable, mais un mauvais son est insupportable.

Conclusion

Bref, un outil intéressant pour la promotion des artistes, car avec le développement des connexions haut-débit, notamment mobiles, l’usage du streaming vidéo en direct devrait exploser.

.

Thot un groupe et une approche à découvrir

Thot est un groupe à découvrir à la fois pour sa musique mais aussi pour son approche originale dans l’utilisation d’internet et son interaction avec les fans.

Je ne saurai trop vous conseiller de lire cet article qui retrace leur parcours, de groupe autoproduit qui essaye promouvoir un album à un groupe qui à crée un écosystème ou collaborent artistes, blogueurs et fans:

Thot, ou la chronique d’une pollinisation annoncée

Profitez en aussi pour découvrir la musique, ca reste en tete et ca ne laisse pas indifférent.

Plus de morceaux sur Soundcloud: http://soundcloud.com/thotmusic/sets

Des artistes à decouvrir

Net Emergence est une « utopie musicale visant à faire émerger un artiste talentueux et méconnu par mois grâce à une sélection réalisée par des artistes, blogueurs, auditeurs et internautes ». Tous les mois plusieurs personnes qui bloguent autour du monde de la musique se réunissent et votent pour 3 groupes parmi une sélection de groupes proposés. A la fin tout le monde s’accorde sur un artiste et essaye d’en faire la promotion dans son réseau pour faire émerger de nouveaux artistes. « Peu importe ce que vous en dites, parlez de lui, faites parlez de lui et ensemble faisons émerger un artiste par mois. » J’ai eu le plaisir de faire parti du jury ce mois ci et agréablement surpris de découvrir des sons interessants. Je vous présente donc le vainqueur du mois ainsi qu’un autre des groupes que j’ai apprécié.

Every Man Has Your Voice est l’artiste du mois de Net Emergence.

Je n’a jamais été tres fort pour parler de musique, je vous laisse donc écouter tout en precisant que ce groupe est l’un des 3 qui pour moi sortait vraiment du lot.

Pour en savoir plus sur le groupe, lisez l’article de Net Emergence.

Découverte: Haute Couture

Une découverte sympa, la aussi je vous laisse écouter et vous faire votre avis :

Plus d’infos sur le groupe: http://www.myspace.com/hautecouturerecords

Revue de web

Les 6 derniers articles qui ont retenus mon attention

  • La relation artiste / fan, enjeu du marketing musical – Alors que les ventes de disques sont en chute libre, l’industrie musicale cherche à développer un nouveau modèle économique qui replace le fan au cœur de sa stratégie. Tout l’enjeu étant de trouver les moyens de monétiser la relation artiste / fan.
  • YouTube : nouveau partenariat pour les musiciens indépendants – YouTube a annoncé un nouveau programme de partenariat pour les musiciens qui partagent des vidéos sur le site. L’annonce a été faite hier lors de la conférence SXSW (South East by South West) et devrait permettre aux musiciens indépendants de disposer de plus d’outils de promotion, en plus de toucher « plus de la moitié » des revenus publicitaires générés par leurs vidéos. Destiné aux musiciens indépendants, le programme vient compléter Vevo.
  • Comment vendre son CD à 20 000 dollars – A la recherche des sons perdus – Blog LeMonde.fr – C’est l’histoire d’un court-circuitage de l’industrie musicale qui a bien, ou mal, tourné, selon les points de vue. Tout ça pour dire que le marketing a du bon parce qu’on a beaucoup parlé de la “méthode Josh Freese”. Trop peut-être, vu qu’un fan l’a pris au mot et s’est offert la version à 20 000 $. En gros, il a signé le chèque pour en plus du CD:
    – Une partie de golf miniature avec Maynard James Keenan de Tool et le chanteur de DEVO
    – une virée à Long Beach en compagnie de Freese, suivi d’un dîner dans “le meilleur resto chinois du quartier”
    – deux chansons inédites écrites sur lui, sa vie, ses idées
    – un cours de batterie et/ou un massage
  • Lettre ouverte aux maisons de disques même si elles ont rien demandé – Don’t believe the Hype – Une analyse très intéressantes sur l’industrie de la musique, son évolution, ses erreurs, mais aussi les pistes pour des nouvelles maisons de disques.
  • C’est quoi une bonne stratégie musicale? PDF téléchargeable – Tout ce qu’il vous faut savoir pour élaborer une stratégie d’utilisation des réseaux sociaux pour faire votre promotion et vendre votre musique.
  • Fan 2.0 « Industrie musicale : où est passé l’argent ? – Les “ true fans ” sont le cœur de cible de l’industrie musicale. Des inconditionnels dévoués, prêts à dépenser sans compter pour l’exclusivité. Dans l’industrie musicale, on distingue trois types d’admirateurs : les occasionnels ( 80 % ), les réguliers ( 15 % ) et les vrais, les “ true fans ” ( 5 % ). Les fans occasionnels sont ceux qui piratent le plus, séduits par exemple par un morceau diffusé sur les ondes, sans pour autant s’intéresser à l’artiste. Les fans réguliers suivent l’artiste sur les réseaux sociaux, achètent sa musique. Ils ont le potentiel pour devenir de vrais fans, à condition que l’artiste se rapproche d’eux (via un site web, des exclusivités, etc.). Les vrais fans, eux, seraient prêts à acheter tout ce que vend l’artiste, à parcourir des kilomètres pour suivre sa tournée, etc.

Autocongratulation 2: le retour !!!

Il y a plus de 3 ans Toc-Arts avait démarré sous une forme de wikipedia pour les artistes. Il y a 2 ans, est venu le blog, plus facile à maintenir et plus facile pour communiquer. Il y a un an je faisais un petit bilan de la première année du blog. Aujourd’hui je reviens sur la 2eme année de blog.

L’année passée

Moins de blog

En un an, environ 60 articles ont été publiés. C’est moins que l’année d’avant (100 articles) et malgré mes effort je n’ai pas pu maintenir la cadence. Encore une fois ce que ne sont pas les idées qui manquent mais le temps. A cela s’ajoute ma présence sur Twitter qui a surement aussi réduit le temps disponible pour l’écriture d’articles. ceci est d’ailleurs le premier article depuis un bon moment.

On touche ici un problème crucial quand on veut être présent en ligne: la capacité à maintenir une certaine régularité. Je le répète souvent, ca ne sert à rien ne sert d’en faire beaucoup au départ si vous devenez ensuite silencieux. Vous courrez le risque de perdre le fruit de vos efforts et de devoir repartir (presque) de zéro.

Donc petit conseil si vous songez à vous investir dans un blog ou un autre outil de publication: pensez bien au long terme. Il s’agit de trouver un outil et un rythme régulier qui correspondent à votre mode de vie et vos contraintes. Un blog ou un autre outil social ce n’est pas juste pour faire une campagne de promotion, c’est un moyen de démarrer des relations avec des vrais gens. C’est un projet à envisager sur la durée.

Quelques chiffres sur les visites du site: sur l’année il y a eu 24 000 visites (9000 l’année d’avant), 45 000 pages vues (17 000 l’année d’avant), avec un taux de rebond de 65% en une moyenne de 1,8 pages vues par visiteur (un peu mieux ,mais très proche de l’année d’avant). Encore une fois pour moi le trafic a peu de sens en tant que tel (j’ai rien à vendre et il n’y a pas de pub sur le site). Ce qui m’intéresse dans le blogging c’est la possibilité de mettre ses idées à plat et les rencontres ultra ciblées que l’on fait lorsqu’on s’exprime régulièrement en ligne.

Et cette année encore, blogguer m’a encore permis de rencontrer des gens très interessant notamment par l’intermédiaire de Twitter.

Plus de Twitter !

Pour ceux qui ne l’utilisent pas ou peu, Twitter doit ressembler à un vaste foutoir incompréhensible. Pourtant mon expérience m’a montré à plusieurs reprises que c’est de loin le meilleur outil pour trouver des contacts ciblés et rencontrer des gens avec qui on partage des intérêts très proche et que l’on n’aurait jamais rencontré autrement. Si vous cherchez une aiguille dans une botte de foin, allez sur twitter et vous finirez par la trouver.

Ainsi, c’est grâce à Twitter que j’ai pu découvrir des gens très interessant en France (@virberg, @Valery__, @bidibule) et au Canada (@Mrcndrlprt , @iconoclaste , je connaissais déjà @sincever pour son blog avant de la retrouver sur twitter). Eux aussi observent, réfléchissent et s’interroge sur le futur de la musique tout en publiant leur pensées sur un blog et via twitter. Si vous êtes sur twitter vous devriez les suivre immédiatement. Sinon allez lire leur blog (les liens sont disponibles dans la colonne latérale du blog Toc-Arts).

Ceux qui ne sont pas dans le twitter monde diront, « mouais, mais tout ca c’est du virtuel, … » .  Je rajouterai que c’est toujours grâce à twitter que j’ai eu le plaisir de rencontrer Virginie & Valery pour des très très intéressantes discussions lors d’un court passage sur Paris. Même si l’on ne se connait pas (encore) personnellement on sent que l’on a beaucoup de choses à partager. Et twitter est justement parfait pour garder le contact et partager ou que l’on soit.

Le présent

Le présent est assez excitant puisque je suis maintenant à Bombay où je viens de rejoindre blueFROG, une entreprise bien au cœur des problématiques de l’industrie de la musique car c’est à la fois: une salle de concert titp-top (6 jours sur 7 !), des studios d’enregistrements, de la production de musique pour les entreprises, un petit label et du booking d’artistes. Après avoir déjà collaboré avec eux un certain temps via skype et quelques autres outils en ligne, je les rejoins maintenant officiellement pour gérer la stratégie internet.

L’entreprise est jeune, l’équipe aussi, tout le monde utilise déjà au moins plusieurs outils en ligne régulièrement (Facebook, les outils google, Skype voire Twitter pour plusieurs) et est ouverte à des idées et des approches de promotion nouvelles. Je vais donc avoir l’occasion de pratiquer plus en profondeur certains des sujets dont je vous parle régulièrement.

De plus Bombay est une ville fascinante et un très bon endroit pour observer les nouveaux usages internet, téléphones mobiles et réseaux sociaux (du bidonville à l’hôtel 5 étoiles, tout le monde a un téléphone portable et Facebook a un succès incroyable chez tous ceux qui sont connectés à internet…).

Enfin Bombay, c’est aussi un bon endroit pour manger des mangues et des currys, mais la je m’éloigne du sujet 😉

Le futur

Comme @Titounet je pense que ce qui n’est pas partagé est perdu.

J’espère donc maintenant trouver le temps de faire des retours d’expérience et de partager ca avec vous.

Je veux aussi depuis longtemps ouvrir le blog a des invités et j’aimerai publier des articles d’artistes qui nous parlent de leur démarche. Les expériences et l’approche de Charly notamment m’intéressent  beaucoup. Je cherche des gens comme ca qui sont prêt à partager leur expérience. Si vous avez tenté des choses originales et que vous êtes prêts à en parler (qu’est ce que vous vouliez faire, qu’est qui a marché qu’est ce qui n’a pas marché…), contactez moi.

Dernier point, je fais pas mal de veille et je vais partager des infos plus régulièrement via des revues de web grâce à un système mis en place récemment et qui crée automatiquement des articles à partir de mes liens Delicious.

Allez on repart pour un an de plus !

Commentaires et suggestions bienvenues. A bientôt 🙂

Revue de web

Les 5 derniers articles qui ont retenus mon attention

  • Flattr : la rémunération des créateurs par les fondateurs de The Pirate Bay – Numerama – Flattr, une solution de micropaiement en ligne sur laquelle les membres de The Pirate Bay travaillent depuis de nombreux mois, proche du concept du Mécénat Global. L’idée est de permettre aux internautes qui le souhaitent de payer une somme mensuelle de leur choix qu’ils répartissent ensuite entre tous types de créateurs au fil de leur navigation sur Internet.
  • Artiste, Groupe ? Viens faire ta promo autrement dans B comme BoxSons ! – Pourquoi ne pas offrir une petite tribune aux groupes pour leur permettre de communiquer différemment ? Venez partager votre experience sur B comme boxsons: face au booking, la recherche d’un label, racontez le making off d’une vidéo…
  • Don’t believe the Hype – Exsonvaldes: Un talent et quatre cerveaux exceptionnels – Interview d’un groupe qui expérimente des idées fraiches sur le contact avec les fans, les nouveaux moyens de ventes, … Avec une idée intéressante a noter, le « concert en appartement », un concert en acoustique qu’ils donnent chez un particulier couplé a la vente de merchandising.
  • Quels sont tous les canaux de revenus potentiels pour un artiste? – Don’t believe the Hype – Une liste très complète de revenus potentiels pour les musiciens. A lire et a réfléchir dans le cadre de votre stratégie.
  • Les tremplins rock: concerts amateurs ou vrai business? | Eco89 – Mettre en compétition de jeunes groupes de musique sur scène, c’est le principe des tremplins-rock. A chaque étape des compétitions, un vote à main levée consacre l’un des groupes. Alors pour obtenir le plus de voix, les jeunes musiciens doivent rameuter leur entourage. « Pour gagner le tremplin, il ne faut pas être le meilleur musicien, il faut être le meilleur pote. Je trouve que c’est un critère artistique douteux. D’ailleurs, je n’ai jamais vu un professionnel aller à un tremplin pour découvrir de nouveaux groupes…

Lien: 5 essentiels du Music Marketing

Avoir un site internet ne suffit pas pour faire sa promotion en ligne. Voici ce que tout bon musicien en ligne devrait avoir dans son arsenal:

  • Un site web (avec analyse du traffic).
  • Une mailing list active avec une incitation claire (place offerte, merch, etc…) pour s’abonner.
  • Un profil MySpace, Facebook, Twitter actif et personnalisé
  • Une présence active sur Youtube/Apple/Wikipédia/Flickr…. pour maximiser la possibilité de découverte du contenu.
  • Un blog pour adresser aux fans les plus actifs.

Une série de notes intéressantes pour les musiciens qui veulent faire leur promotion en ligne: 5 essentiels du Music Marketing

Vous pourrez aussi retrouvez beaucoup d’infos et de très bonnes réflexions sur l’industrie de la musique sur le Tumblr Don’t believe the hype et le twitter de son auteur @virberg que je vous conseille vivement de suivre.

Deux guides pour promouvoir et vendre sa musique

Voici 2 guides pour promouvoir et vendre ses œuvres. Ils intéresseront avant tout les musiciens, mais je conseille leur lecture à tous les artistes quelque que soit leur domaine.

Le premier: Le Guide pour les Groupes Indépendants, par Valoche du blog B comme Boxon. Il s’agit d’une série d’articles qui donne des astuces et aide à se poser des bonnes questions par rapport à sa stratégie le tout avec un ton toujours plein d’humour et agréable à parcourir.

Le deuxième: 1000 Choses à Faire pour Réussir sa Stratégie Musicale 2.0, par Marc-André Laporte du blog Donne ta musique. Il s’agit d’un ebook téléchargeable plein de bon conseils avec un contenu bref, bien construit, accessible et au graphisme très agréable qui donne envie de lire.

Deux styles très différents et deux blogs que j’apprécie particulièrement en ce moment et que je vous conseille d’ajouter à votre liste de lecture.

1 2 3 7