Inspiration: entre sand painting et concert de dessin

Cette magnifique performance de l’artiste ukrainienne Kseniya Simonova vous laissera sans voix.  Comme dans un concert de dessin, elle dessine en musique et en direct mais au lieu de papier crayon elle utilise du sable posé sur un retroprojecteur.

Geste après geste, elle sculpte et transforme le dessin et nous fait voyager et vivre une histoire dure et émouvante. Découvrez cette artiste et cette discipline, c’est magnifique.

 

Est ce que quelqu’un connait le nom de cette discipline ?

Inspiration: Un court métrage en light painting

Nouvelle forme de création développée (apparue?) avec les appareils photos numériques, le light-painting consiste à prendre une photo avec une exposition de plusieurs seconde et utiliser une source lumineuse pour dessiner. Pour votre dose d’inspiration du jour, un magnifique (très) court métrage en light painting réalisé par Darren Pearson qui a mis un an de travail minutieux pour le réaliser. Un nouvel exemple des possibilités infinies de la technologie associée à la créativité humaine.

Découvert via le Daily Geek Show qui raconte l’histoire de cette création particulièrement originale. Je vous conseille par ailleurs d’explorer le site qui regorge de photos et de vidéos de création artistiques particulièrement novatrices.

38 chansons différentes avec les mêmes 4 accords. Copie, plagiat ou création ?

Dans cette vidéo, un trio interprète 38 chansons différentes avec les mêmes 4 accords, le tout en moins de 5 minutes.

Aucune création n’est entièrement originale et chacune s’inspire consciemment ou inconsciemment de la culture existante. Kirby Fergusson le montrait très bien dans la série de vidéos Everything is remix, en voici une nouvelle illustration avec cette vidéo où un groupe de musique interprète 38 chansons contenant les 4 mêmes accords (E, B, C#m et A).

Au delà du coté amusant, cela montre bien qu’il est à la fois impossible de sortir complètement des schémas existants, mais pour autant qu’il est quand même possible d’être créatif et d’innover pour faire quelque chose d’original

Alors plutôt que de considérer la copie comme quelque chose de mauvais, nous devrions plutôt l’accepter et l’utiliser à bon escient.

Pour info, le détail des chansons et les tablatures de guitare correspondantes:

1.      Journey – Don’t Stop Believing (YouTubeGuitar Tab)
2.      James Blunt – You’re Beautiful (YouTubeGuitar Tab)
3.      Alphaville – Forever Young (YouTubeGuitar Tab)
4.      Jason Mraz – I’m Yours (YouTubeGuitar Tab)
5.      Mika – Happy Ending (YouTubeGuitar Tab)
6.      Alex Lloyd – Amazing (YouTubeGuitar Tab)
7.      The Calling – Wherever You WIll Go (YouTubeGuitar Tab)
8.      Elton John – Can You Feel The Love Tonight (YouTubeGuitar Tab)
9.      Maroon 5 – She Will Be Loved (YouTubeGuitar Tab)
10.     The Last Goodnight – Pictures Of You (YouTubeGuitar Tab)
11.     U2 – With Or Without You (YouTubeGuitar Tab)
12.     Crowded House – Fall At Your Feet (YouTubeGuitar Tab)
13.     Kasey Chambers – Not Pretty Enough (YouTubeGuitar Tab)
14.     The Beatles – Let it Be (YouTubeGuitar Tab)
15.     Red Hot Chili Peppers – Under the Bridge (YouTubeGuitar Tab)
16.     Daryl Braithwaite – The Horses (YouTubeGuitar Tab)
17.     Bob Marley – No Woman No Cry (YouTubeGuitar Tab)
18.     Marcy Playground – Sex and Candy (YouTubeGuitar Tab)
19.     Men At Work – Land Down Under (YouTubeGuitar Tab)
20.     Banjo Patterson’s Waltzing Matilda (YouTubeGuitar Tab)
21.     A Ha – Take On Me (YouTubeGuitar Tab)
22.     Green Day – When I Come Around (YouTubeGuitar Tab)
23.     Eagle Eye Cherry – Save Tonight (YouTubeGuitar Tab)
24.     Toto – Africa (YouTubeGuitar Tab)
25.     Beyonce – If I Were A Boy (YouTubeGuitar Tab)
26.     The Offspring – Self Esteem (YouTubeGuitar Tab)
27.     The Offspring – You’re Gonna Go Far Kid (YouTubeGuitar Tab)
28.     Pink – You and Your Hand (YouTubeGuitar Tab)
29.     Lady Gaga – Poker Face (YouTubeGuitar Tab)
30.     Aqua – Barbie Girl (YouTubeGuitar Tab)
31.     The Fray – You Found Me (YouTubeGuitar Tab)
32.     30h!3 – Don’t Trust Me (YouTubeGuitar Tab)
33.     MGMT – Kids (YouTubeGuitar Tab)
34.     Tim Minchin – Canvas Bags (YouTubeGuitar Tab)
35.     Natalie Imbruglia – Torn (YouTubeGuitar Tab)
36.     Five For Fighting – Superman (YouTubeGuitar Tab)
37.     Axis Of Awesome – Birdplane (YouTubeGuitar Tab)
38.     Missy Higgins – Scar (YouTubeGuitar Tab)

Cartes postales du Sénégal

J’ai récemment donné une formation sur les outils et usages collaboratifs à Dakar. J’en profite pour partager avec vous des vidéos et vous faire découvrir quelques artistes de la scène artistique contemporaine au Sénégal, qui vont du « commercial-grand public » à la musique traditionnelle, en passant aussi par la photo et l’atelier de création numérique mobile.

 

BBC Sound System

Découvert en Inde à Bombay, lorsque je travaillais à blueFROG, BBC sound system propose une musique simple et dansante. Je crois que le groupe n’existe plus en tant que tel mais voici une vidéo de la chanson « Thérésa », un hymne aux belles filles du Sénégal.

 

Takeïfa

Découvert sur Youtube juste avant de partir au Sénégal, Takeïfa a une musique chaleureuse et très sympa. Ce groupe est une histoire de famille, rassemblant 4 frères et une soeur. Site web du groupe: http://takeifa.com/

 

Daby Touré

Vu en concert à Dakar, Daby Touré propose une musique à mi chemin entre traditionnel et contemporaine. Péchu, mélodique, sympa.

A noter un style de guitare percussive intéressant et utilisation d’une pédale pour faire des boucles:

Site officiel: http://www.dabytoure.fr/

Baaba Maal

Très connu dans le monde de la World musique, légende dans son pays, Baaba Maal joue une musique traditionnelle issue de la culture de la région Mauritanie, Sénégal, Mali.  Site officiel:  http://www.baabamaal.tv

Il vit à Podor au bord du fleuve Sénégal qui sépare la Mauritanie et le Sénégal, ce qui m’ a poussé a aller visiter cette ville.

 

Oumar Ly

Rencontré à Podor, un autre grand personnage: le photographe Oumar Ly qui a pris sa première photo en 1963 et a depuis fait des centaines de portraits des gens de sa région.

 

photographe-oumar-ly

 

Site officiel: http://www.oumar-ly.com/

Lew Lewal

Rencontré aussi à Podor, Lewleval, groupe de musique traditionnelle avec quelques couleurs modernes. J’ai eu la chance de les écouter et de les accompagner à la clarinette pour un concert sur le bateau qui fait naviguer les touristes sur le fleuve Sénégal.

Présentation du groupe: http://sahelsounds.com/2011/12/moonlight-in-the-gold-port/

Bonus: le projet GeoCyclab

Projet français, mais croisé dans une auberge de jeunesse de la ville de St-Louis au nord du Sénégal, Geocyclab est porté par Barth et Fanch, 2 artistes français qui font le tour du monde en vélo couché pour un voyage expérimental et artistique.

Geocyclab, c’est à la fois un atelier mobile de création artistique et un projet de recherche sur le libre et en particulier les objets libres. Voici une vidéo où ils donnent plus de détails sur ce projet hors normes:

Le site du projet: http://www.geocyclab.fr/

 

Voila pour ces cartes postales du Sénégal. Ceci n’est évidemment qu’une fraction des artistes de la région, qui compte de nombreux talent, mais j’espère que ces quelques découvertes vous auront fait voyager un peu.

Resources pour les artistes: les contenus Toc-Arts libérés

liberationLes contenus de Toc-Arts passent sous licence Creative Commons BY-SA, ce qui permet à n’importe qui d’en faire usage, y compris commercial, à seule condition de citer la source.

Des ressources pédagogiques

Au fil des années, Toc-Arts a accumulé pas mal de ressources pédagogiques. Les articles les plus lus sont des guides relativement complets sur des sujets variés, des réseaux sociaux au modes de financement, du streaming à la stratégie. Par exemple:

Copie et réutilisation

Ces contenus de Toc-Arts étaient déja sous licence Creative Commons, ce qui permettaient aux lecteurs de les réutiliser, mais la licence que j’avais choisi ne permettait pas d’en faire un usage commercial (sauf à demander l’autorisation d’abord).

L’idée était de permettre aux lecteurs de reprendre des contenus s’il le souhaitait, tout en empechant quelqu’un de se faire de l’argent sur mon dos (crainte légitime de tous les créateurs de contenus…).

Or il est des cas où la possibilité de réutiliser des contenus pour un usage commercial est vraiment utile et légitime: un formateur peut vouloir réutiliser des diapos, un article, une infographie, … un auteur pourrait réutiliser des articles entiers dans un ouvrage…

Combien de fois avez vous vu une image, une infographie, un texte qui vous semblait parfait pour ce que vous souhaitez faire mais que vous ne l’avez pas utilisé car il y a avait un droit d’auteur ? ou pire que vous avez bricolé quelque chose en cachette avec ce contenu sans y être autorisé ?

Copie et innovation

Parce que je pense que la liberté de copier et de remixer favorise la création, je « libère » aujourd’hui le contenu publié sur Toc-arts.

Les contenus publiés seront maintenant disponibles sous licence Creative Commons BY-SA, ce qui permet à n’importe qui de le réutiliser, y  compris pour un usage commercial. Seule conditions, citer la source (Lilian Ricaud, Toc-Arts.org) et laisser votre travail derivé sous les même conditions d’utilisation (vous ne pouvez pas remettre un copyright dessus).

creative-commons-by-sa

Ceci s’inscrit dans une démarche que j’ai entreprise dans mon activité professionnelle de formateur, où j’ai déjà commencé à libérer mes contenus de formation au travail collaboratif.

Je sais que certains formateurs ou auteurs me lisent: la licence CC-BY-SA vous permet de réutiliser ces contenus pour vos formations, ouvrages, y compris pour un usage commercial. J’espère que ces contenus vous serviront dans votre activité professionnelle, y compris à gagner de l’argent.

L’importance des biens communs

Toc-Arts a toujours été un projet ayant pour but de soutenir l’écosystème culturel à la base en aidant les artistes amateurs et les associations culturelles qui les aident.

Toc-Arts n’existerait pas sans les nombreuses lectures que des passionnés ont écrites et mises en ligne, sans les nombreuses musiques entendues, sans les nombreuses partitions transcrites par des amateurs, sans tout un tas de tutoriels, sans les logiciels libres qui font tourner ce site et une  partie de l’Internet…

Nous vivons en batissant sur la culture produite par ceux qui sont passés avant nous.

En libérant ainsi les contenus de Toc-Arts, je veux ajouter ma part à un ensemble de biens communs existant. J’espère que ces contenus seront utiles à d’autres comme certains contenus et logiciels libres m’ont été utiles dans le passé.

Si cela vous parle et que vous partagez ces valeurs, aidez Toc-Arts en faisant de la promotion ou en faisant un don ou un cadeau de soutien.

 

 

source de l’image: http://domino.centerblog.net/58-paul-eluard 

Comment co-créer un évenement participatif et remixer nos modes de travail ?

Quelques mots sur MousTIC, un évenement participatif qui aura lieu les 27, 28, 29 mars 2013 à Montpellier et qui méle conférences, usages collaboratifs, interventions artistiques, et explorant de nouvelles façons de travailler ensemble.

MousTIC, un évenement participatif unique

Il y a 2 ans j’avais eu le plaisir de participer aux rencontres mousTIC (mise en oeuvres des usages sociaux des TICs) à Montpellier.

Un évenement-rencontre assez spécial où on peut passer d’une conférence classique à une batucada participative rassemblant une centaine de participants jouant ensemble alors qu’ils ne se connaissaient pas préalablement, un lieu où des clowns passent dans les ateliers pour amener un regard décalé au milieu de dicussions profondes sur les outils et les usages collaboratifs, … Plus qu’un évenement, une plateforme qui sert de plateau à plusieurs évenements participatifs.

C’est en partie MousTIC qui m’a donné l’idée d’organiser une « Participateuf« , un festival participatif où les spectateurs seraient aussi les créateurs de l’évenement (dans l’esprit barcamp « pas de spectateurs, tous participants ! », j’en reparlerai plus en détail dans un prochain article)

Comment co-organiser un évenement à plusieurs et à distance ?

affiche-evenement-moustic-2013

Cette année, j’ai eu le plaisir de participer à la co-organisation de l’évenement, en collaboration avec une dizaine de structures de taille et de cultures très différentes.

Ceci via un travail en coopération (en grande partie à distance) avec un noyau dur d’une quinzaine de personnes. Beaucoup à Montpellier, mais certains aussi en Lozère, en russie et même en Mongolie !

Cela n’a pas toujours été facile, chacun ayant une culture et une façon de travailler différente. Il y a eu des moment d’incompréhension, des latences, mais globalement grace à la bonne volonté de chacun, une bonne interaction et un travail très dynamique.

Résultat (pas encore définitif) un programme riche, stimulant et avec des formats d’évenement créatifs que vous n’avez probablement jamais vus.

Il y a aura ainsi:

  • des conférences « secouage de cocotier » pour offrir un point de vue décalé,
  • des tables de découverte, pour voir plusieurs projet créatif de façon interactive en un temps très court,
  • des accélérateurs de projet qui utilisent l’intelligence collective des participants pour aider un porteur de projet à avancer,
  • des chantiers collectifs pour créer ressources, outils et biens communs,
  • une « conférence gesticulée » : contes politique, argumentaire théâtralisé mêlant savoir théorique et expérience. Proposée comme spectacle, elle peut être accompagnée d’un atelier pour s’approprier le sujet, partager les expériences, approfondir et passer à l’action.
  • Un « débat mouvant », une méthode de débat innovante où une question polarisante est choisie et posée à un groupe. Les participants se placent dans l’espace d’un coté ou de l’autre selon leur opinion. Des arguments de chaque camp sont recensés et présentés au groupe. A chaque moment les participants peuvent changer de coté/camp.
  • Mais il y aura aussi des interventions artistiques (musique, graph) interconnectées avec le reste.

Encore une fois un évenement plateforme pour d’autre évenements. Et au dela du contenu, un lieu avec une ambiance de créativité, de partage, d’émulation et de convivialité.

Les nouveaux évenements co-créatifs

Depuis quelque temps je m’interesse sérieusement aux nouveaux formats d’évenement co-créatifs (Openspace, World Café, Barcamp, Coding party, Hackathons, …) , ces évenements où des gens qui ne se connaissent pas forcément très bien, se regroupent temporairement autour d’un projet, dans un format interactif, participatif et dynamique qui sort des cadres trop structurés traditionnels.

Exemple de tel format apparus récemment et qui sera présentés à MousTIC: Museomix, un évenement annuel de 3 jours qui transforme le musée en une plateforme ouverte et collaborative où des amateurs et professionnels de musées co-créent des prototypes de médiation des expositions et des collections et où les visiteurs deviennent des communautés créatives d’utilisateurs. (Voir aussi cet article sur Museomix et les dispositif créatifs).

Je serai à MousTIC en tant que co-organisateur, mais aussi pour animer une table de découverte pour faire découvrir ces nouveaux formats d’évenement co-créatifs et pourquoi à mon avis ils sont un outil clé pour réinventer les façons de travailler ensemble.

Si vous trouvez qu’il y a quelque chose qui ne vas pas dans le monde professionnel actuel et que vous voulez vivre et expérimenter de nouvelles façons de travailler ensemble et collaborer tout en s’amusant, vous devriez jeter un oeil au programme détaillé et sérieusement envisager de venir, vous ne serez pas déçus du voyage.

au plaisir de vous croiser si vous êtes par là 🙂

PS: pour ceux qui ne pourraient pas faire le voyage nous diffuserons les conférences en direct par streaming vidéo (nous avons lancés un appel à financement participatif pour aider à sa mise en oeuvre), il y sera possible de suivre via Twitter grace au hashtag #mousTIC. Enfin les contenus de présentation et les notes prises en collaboration et tous les autres contenus co-créent par les participants seront disponible sur le site: http:// moustic.info

Après le microblogging, la microvidéo ?

vine-micro-videoLes services de partage de microvidéos se multiplient. Dernier arrivé Twitter, qui lance son propre service microvidéos.

Alors que nous sommes de plus en plus saturé d’informations et que notre attention diminue, les médias sociaux visuels, plus facile à consommer que les contenus texte, explosent. Précédemment, une des raison du succès de Twitter tient dans la contrainte qui impose de ne pas poster des messages de plus de 140 caractères et permet ainsi de publier et consulter un grand nombre d’infos très rapidemment.

Signe d’une nouvelle évolution, Twitter vient de lancer Vine, un nouveau service de partage de vidéo ultra courtes (moins de 6 secondes). Pour l’instant disponible uniquement pour l’iphone, l’appli devrait arriver sur android prochainement.

Petit détail mais qui a son importance le son des vidéos jouées est coupé par défaut, signe que Twitter a pensé à ne pas embarrasser tous ses spectateurs qui  vont regarder des vidéos un peu partout (bureau, lieux publics, …)

Les microvidéos un format d’avenir ?

Twitter n’est pas le premier à se lancer la dedans. Plusieurs services Viddy que certains appellent l’instagram de la vidéo, propose déjà un service de partage de microvidéos (15 secondes max). Comme Instagram, Viddy propose des filtres pour bricoler un peu ses vidéos, chose que ne propose pas Vine.

Facile à charger, télécharger, rapides à produire ou à consommer, les microvidéos pourraient se multiplier.

Quelles possibilités pour les artistes ?

Le Huffington post explique comme ca marche. Une fois l’appli installé sur votre iphone,

À vous de gérer votre micro-tournage, de faire plusieurs plans, ou de penser votre clip façon stop-motion, c’est à dire image après image. Et pour permettre ceci, l’application ne filme que lorsque votre doigt est posé sur l’écran. Levez le doigt et la caméra s’arrête, appuyez à nouveau pour reprendre le film.

Une fois que votre temps de tournage est écoulé, l’application crée une boucle à partir de ces 6 secondes et le résultat ressemble bien souvent à un GIF. Vous pouvez ensuite choisir de partager sur votre profil Vine, votre compte Twitter ou votre profil Facebook (selon Mashable, Facebook aurait déjà bloqué certains liens de l’application vers son réseau social, comme Twitter l’a fait avec Instagram, l’application photo racheté par Facebook). Si vous ne choisissez aucune de ces trois options, et sélectionner « done » ‘ »terminé ») quand même, votre film sera seulement enregistré sur votre iPhone.

Ce qui semble simple mais en même temps permet d’être créatif.

Vidéo microblogging

A mon avis l’usage le plus important va être le vidéo blogging à partir de mobiles qui ne demande aucune connaissance technique et très peu de temps.

Comme je l’écrivais dans cet article sur le vidéo blogging,  la vidéo peut être un moyen très simple pour communiquer avec ses fans au quotidien (en tournée, en studio, pendant la création d’une oeuvre…) et partager très facilement un peu de la vie et de l’intimité du groupe pour créer du lien. Vous pouvez ainsi, montrer, commenter, …

En faisant voir un lieu, un visage, beaucoup peut être dit. On peut faire passer un vrai ressenti.

Vidéos Stopmotion

voici des aperçus de stop-motion réalisés avec Vine:

Dessin animé

Vers des « micro-métrages » ?

Je n’ai pas encore vu de micro vidéos vraiment géniale sur Vine, mais cette micro vidéo publiée de « micro-film d’action parodique » n’est pas mal (mettez le son pour en profitez au mieux)

Mieux cette microvidéo publiée sur Youtube il y a plusieurs années montre qu’il est possible d’être créatif et de réaliser des « micro-métrages » plutôt sympas (elle m’a bien fait rire et c’est quand je l’ai vu que je me suis dit qu’il y a un vrai potentiel pour les vidéos très courtes).

Il est ainsi possible d’imaginez des micro-comédies ou de micros film d’épouvante 🙂

On n’en est pas encore la, mais qui sait si un jour le micrométrage ne deviendra pas un genre à part entière comme le court métrage ?

En tout cas, signe que la plateforme a du potentiel, on trouve déja des microvidéos pornos.

Quels changement pour les usages ?

CNN a publié un article intéressant sur les changement que Vine et les microvidéos pourraient amener:

Augmenter la créativité par la contrainte: en 6 secondes il faut être immédiatement percutant. La contrainte de texte de Twitter a fait son succès. En ayant une contrainte qui oblige à être bref, une simplicité de publication mais aussi le coté visuel qui permet de montrer des choses au lieu de les dire, Vine pourrait catalyser la créativité et faire exploser le partage de vidéos.

Augmenter le bruit et le spam dans nos flux: vous vous rappellez quand Farmville ou Foursquare sont apparus ? Le nombre de messages inutiles et ennuyeux qui a suivi ? Si certaines vidéos seront interessantes, on risque aussi d’être pollué par beaucoup de « déchets ».

Faire de Twitter un concurrent plus direct de Facebook et Tumblr: Deux sites où les partage de contenus visuels sont déja un éléments important. A terme cela pourrait modifier le rapport de force entre ces réseaux.

Augmenter le nombre de #fail: si comme avec Twitter ou Instagram les gens prennent l’habitude de publier depuis en quelques secondes leur mobile, sans prendre de recul pour réfléchir, on peut s’attendre à ce que nombre de moments embarassants (pour celui qui filme ou son entourage) se retouvent en ligne.

La retour de l’effet « GIFs animés »: vous vous rappelez les premieres années du web et ses images animées qui fleurissaient sur tous les sites ? La microvidéos pourrait capitaliser sur notre interets de regarder choses bêtes et rapides en boucle (Vine joue sur ce qui a fait le succès des GIFs animés en lisant les vidéos en boucle)

 

Ca vous inspire ? D’autres idées d’usages pour les artistes ? Vous avez vu des vidéos sympa ?

 

1 2 3 9